Une lettre ouverte de la famille Lumumba

Lettre ouverte à Sa Majesté le Roi des Belges

Kinshasa, le 30 juin 2020

Sire,

Qu’il Vous plaise de considérer, qu’en de si pénibles circonstances, les mots sont de peu de poids, et demeurent impuissants à donner l’exact relief d’une douleur vieille de quasi 60 ans.

Pour dire à Votre Majesté ô combien nos cœurs ploient sous le poids d’indicibles afflictions, nous rappelons à Votre Auguste Mémoire que depuis le 17 janvier 1960, nous n’avons aucune information qui détermine avec exactitude les circonstances de la mort tragique de notre Père, ni de ce qu’il est advenu de sa dépouille.

Lire la suiteUne lettre ouverte de la famille Lumumba

DOSSIER Bruxelles ville congolaise

L’histoire coloniale belge émaille la vie quotidienne des Bruxellois : dans le métro, les parcs bruxellois, les musées, mais aussi plus simplement au supermarché ou sur la table.

À l’heure de l’imminente réouverture du musée royal d’Afrique centrale, ce dossier propose une lecture de Bruxelles, ancienne capitale coloniale, parsemée de lieux, de places, de statues, de symboles, de souvenirs et de pratiques qui renvoient à ce passé congolais et le mêlent à notre quotidien. Mais de quel Congo parle-t-on ? Quel est notre rapport à ces traces ? Acceptons-nous de les regarder ? Comment les aborder dans une ville qui vante par ailleurs son cosmopolitisme ?

Accompagnez-nous pour une balade à travers la ville et son histoire, mettant en lumière une partie de l’héritage colonial et sa continuité dans notre quotidien de bruxellois. Un premier arrêt au goût chocolat-banane étrangement amer est suivi d’une visite dans les limbes de la réouverture du musée de Tervuren (créé par le roi bâtisseur en personne) pour déboucher sur un panorama cartographique des lieux nommés d’après d’illustres missionnaires et colons zélés.

En présence de ces témoignages monumentaux et statuaires qui trônent dans l’espace public, nous nous poserons la question de leur décolonisation (im)possible, pour enfin nous retrouver dans une conférence qui s’est tenue il y a près d’un siècle et prendre un souffle d’inspiration pour les luttes qui restent à mener.

Bruxelles en mouvements n°297 – Novembre-décembre 2018

Lire la suiteDOSSIER Bruxelles ville congolaise

Viol : les racines du mal

J’espère mettre en lumière la terreur du banal et du quotidien plutôt qu’exploiter le spectacle choquant. Ce qui me concerne ici est la diffusion de la terreur et de la violence perpétuée dans les rubriques du plaisir, du paternalisme et de la propriété. (Saidiya V. Hartman, Scenes of Subjection: Terror, Slavery and Self-Making in Nineteenth-Century America

Race and American Culture, 1997)

Le viol a été au-devant de l’actualité pendant plusieurs mois, conduisant la France à faire évoluer ses standards en matière de licite et d’illicite. La campagne #MeToo a provoqué une onde de libération de la parole si massive qu’elle a fait craindre à Emmanuel Macron que la France bascule dans une culture de la délation[i]. Une affaire cependant cristallise l’attention. Et certains, forts de ce qu’ils viennent d’apprendre sur la question du viol, cèdent à la tentation de nous éduquer, nous, sujets postcoloniaux, sur ce qu’est ce crime et sur la manière dont il devrait être pris en charge politiquement. Une mise au point s’impose.

Lire la suiteViol : les racines du mal

Lusinga boycotté par les médias

Par Olivier Mukuna

Lusinga Iwa Ng’ombe. Si le nom de ce chef régional congolais revient dans l’actualité, 134 ans après son assassinat par le colon belge Emile Storms, c’est grâce au méticuleux travail d’enquête du journaliste (1). Artisan de ce journalisme utile et citoyen, mon confrère a exhumé l’un des épisodes criminels de « ce passé qui ne passe pas ». De cette mémoire coloniale à trous béants qui, au 21ème siècle, souffre toujours d’un manque de construction décoloniale.

Dans cette enquête, on apprend d’abord que le crâne du Roi Lusinga est conservé à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB) ; que la direction de l’IRSNB se dit prête à restituer ces restes humains aux descendants du chef congolais assassiné ; qu’enfin Emile Storms, plutôt qu’un militaire belge à glorifier, était surtout un prédateur sanguinaire, un criminel de guerre, un boucher-collectionneur de têtes coupées de chefs congolais insoumis. Jusqu’à ramener 3 crânes royaux à son domicile de la chaussée d’Ixelles, artère entourant ce qui deviendra plus tard Matonge, le célèbre quartier africain de Bruxelles…

Lire la suiteLusinga boycotté par les médias

La Belgique a voulu reprendre le Congo de force!

La Belgique a voulu reprendre le Congo de force!
Les Chasseurs ardennais débarquent à Matadi.
Les Chasseurs ardennais débarquent à Matadi.

Un document oublié dans un fonds d’archives révèle que, le 12 juillet 1960, l’entourage du gouvernement belge pousse pour établir une sorte de protectorat militaire sur l’ancienne colonie et recourir à des assassinats contre des leaders politiques congolais. Cette note est le point de départ d’une enquête aux conclusions interpellantes.

Lire la suiteLa Belgique a voulu reprendre le Congo de force!

Publication « L’ascension de Mobutu »

  L’ascension de Mobutu Cover « L’ascension de Mobutu” vient de sortir… Ce livre est le complément de mon ouvrage “L’assassinat de Lumumba”. Il décrit la période qui court de la disparition du Premier ministre congolais jusqu’à la prise de pouvoir du général Mobutu en novembre 1965. Une période caractérisée par des rébellions contre le pouvoir … Lire la suite Publication « L’ascension de Mobutu »

Pour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin !

30 Juin 2016 de 18h00 à 19h00 Pour l’avenir de Matonge et de la place Lumumba: Rassemblons – nous! Pour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin ! Matongé est en péril parce qu’elle est trop « africaine » pour les esprits restés colonialistes. L’identité africaine de ce quartier fait … Lire la suite Pour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin !

Comment décoloniser la statue de Léopold II?

Comment décoloniser la statue de Léopold II? Cartes blanches mercredi 8 juin 2016, Un collectif interpelle les pouvoirs publics afin de repenser et de retravailler artistiquement le pourtour de la statue de Léopold II, place du Trône à Bruxelles, et lui attribuer une perspective décoloniale. Conscientes plus que jamais que les processus de décolonisation sont … Lire la suite Comment décoloniser la statue de Léopold II?

Le « Quartier des continents », stade suprême de la gentrification

Le MR ixellois a peur ! Et Dominique Dufourny en devient pédagogue. On l’aurait mal comprise, jamais n’a été envisagé de supprimer le nom Matongé, c’est simplement l’association des commerçants qui a décidé de changer de nom. « Matongé est un lieu touristique et commercial qui représente un attrait important pour la commune d’Ixelles. On … Lire la suite Le « Quartier des continents », stade suprême de la gentrification

Le procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu

Les remous suscités par la volonté de la ville de Bruxelles d’organiser une commémoration en hommage au roi Léopold II le 17 décembre dernier, illustrent non seulement le malaise, mais aussi et surtout un déni persistant sur une page importante de l’histoire de la Belgique que les dirigeants n’osent pas regarder en face. Suite aux … Lire la suite Le procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu