Bruxelles Panthères était présent pour la première « grande sortie des diables » à Deux Acren

En septembre 2018, le programme du carnaval des rues Culant, Duval et Bonne Nuit à Deux Acren incluait « une grande sortie des nègres » le samedi soir. À la suite d’un message envoyé par Nordine Saidi, militant antiraciste et membre-fondateur de Bruxelles Panthères au Bourgmestre socialiste de Lessines, Monsieur Pascal DE HANDSCHUTTER, message considéré comme menaçant par son récepteur, les organisateurs ont décidé d’annuler leur parade.
Nous nous sommes réjouis de cette décision qui ne constitua rien moins qu’un moratoire à une pratique négrophobe récurrente en Belgique.

Pour rappel, ce message et cette annulation furent suivis d’une plainte déposée contre les expéditeurs du message. Nordine Saidi a été convoqué et interrogé par la police. La plainte déposée contre lui et Bruxelles Panthères est du chef de « menace terroriste ». Elle est toujours pendante.

Il y a quelques semaines, la publication du programme de l’édition 2019 de la Ducasse des Culants nous a positivement surpris par son contenu. La « grande sortie des nègres » ne s’y trouve plus. Elle s’appellera désormais « grande sortie des diables ».

Bruxelles Panthères était présent pour la première « grande sortie des diables » à Deux Acren ce samedi 14 septembre 2019.

Lire la suiteBruxelles Panthères était présent pour la première « grande sortie des diables » à Deux Acren

CECI N’EST PAS UNE INAUGURATION

Décennie des personnes d’ascendance africaine (ONU), carte blanche parue dans le Vif aujourd’hui qui dénonce un lancement de pacotille diluant la question de la négrophobie dans une idéologie anti-raciste généraliste nombriliste mainstream.

Lire la suiteCECI N’EST PAS UNE INAUGURATION

Qu’est « faire un film politique »

« Depuis l’invention de la photographie, l’impérialisme a fait des films pour empêcher ceux qu’il opprimait d’en faire. »
Par Jean-Luc Godard

Les convictions pro-palestiniennes de Jean-Luc Godard n’ont cessé d’accompagner son travail cinématographique, ce qui a valu au réalisateur d’être souvent malmené par la réaction. Dans ce texte de 1970, à l’époque la plus militante de l’oeuvre godardienne, il est question de la production d’un film sur les combattants palestiniens dans un camp d’Amman en Jordanie, initialement intitulé Jusqu’à la victoire. Si le « groupe Dziga Vertov » n’a pas exploité ses images, Godard et Anne-Marie Miéville en ont proposé un montage dans le puissant Ici et ailleurs. Ce dernier film a ceci de singulier qu’il interroge la possibilité même de montrer la révolution palestinienne ; il pose le problème du montage, des effets idéologiques des appareils de prise de vue ; il questionne ce qu’est « faire un film politique », ce qu’est un rapport d’images politique. Le texte republié ici a ceci de fascinant qu’il pose une grande partie de ces enjeux, tout en proposant une lecture anti-impérialiste du cinéma et des circuits de diffusion. « Il faut étudier et enquêter, enregistrer cette enquête et cette étude, ensuite montrer le résultat (le montage) à d’autre combattants. Montrer le combat des fedayin à leurs frères arabes exploités par les patrons dans les usines en France. Montrer les miliciennes du Fath à leurs sœurs des Black Panthers pourchassées par le FBI. Tourner politiquement un film. Le montrer politiquement. Le diffuser politiquement. C’est long et difficile. C’est résoudre chaque jour un problème concret. »

Lire la suiteQu’est « faire un film politique »

Rencontre avec Norman Ajari, « Dignité et mort sociale noires. Du navire négrier à Damso ».

Lire la suiteRencontre avec Norman Ajari, « Dignité et mort sociale noires. Du navire négrier à Damso ».

Chasse aux militants antiracistes : jusqu’à quand ?

Chasse aux militants antiracistes : jusqu’à quand ?

Tribune collective /

Les offensives contre les forces de l’antiracisme politique ont gagné en intensité ces dernières semaines. Elles visent en particulier Houria Bouteldja et le Parti des Indigènes de la République. Plusieurs militants, collectifs et universitaires, appellent à ne pas céder et à prendre ces attaques pour ce qu’elles sont : les soubresauts de néo-conservateurs aux abois.

 

Lire la suiteChasse aux militants antiracistes : jusqu’à quand ?

POUR LA LIBÉRATION DE MUMIA ABU JAMAL, PRISONNIER POLITIQUE

URGENT:DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR LA LIBÉRATION DE MUMIA ABU JAMAL, PRISONNIER POLITIQUE

Pour signer la pétition américaine pour la divulgation publique des dossiers de police et des dossiers du procureur dans l’affaire MAJ et la libération immédiate du journaliste Mumia Abu Jamal, envoyez un email à infomumia@gmail.com avec pour objet “International Letter for Mumia.” Dans le corps du message, merci d’écrire vos noms et prénoms ainsi que soit votre organisation soit votre profession, vous pouvez également indiquer votre pays. Il n’est pas utile de copier-coller la lettre traduite en français, elle ne sert qu’à votre information. Pensez à faire tourner la pétition auprès d’individus et organisations intéressés, merci FREE MUMIA NOW! FREE ALL POLITICAL PRISONERS! THE POWER OF TRUTH IS FINAL! D. H. Diallo, présidente de Just Justice

Lire la suitePOUR LA LIBÉRATION DE MUMIA ABU JAMAL, PRISONNIER POLITIQUE

Dove-Unilever : Thomas, ferme-la !

Dove-Unilever : Thomas, ferme-la !   Olivier Mukuna·mardi 10 octobre 2017 Mon confrère Thomas Vampouille me fait penser à tous ces blancs bienheureux et ignares (comme au département com’ de Dove-Unilever), qui ne se sont, par exemple, jamais demandés pourquoi Michael Jackson avait changé de couleur de peau… Au-delà du titre paternaliste et d’apprenti-opticien de … Lire la suiteDove-Unilever : Thomas, ferme-la !

Introduction de l’ouvrage de Michelle Alexander : La couleur de la justice

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse Introduction1 Jarvious Cotton ne peut pas voter. Comme son père, son grand-père, son arrière-grand-père et son arrière-arrière-grand-père, on lui a refusé le droit de participer à notre démocratie électorale. L’arbre généalogique de la famille Cotton résume l’histoire de plusieurs générations de Noirs nés aux États-Unis mais à qui on … Lire la suiteIntroduction de l’ouvrage de Michelle Alexander : La couleur de la justice

Interview : Françoise Vergès, « Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme »

L’historienne réunionnaise Françoise Vergès publie « Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme », un essai passionnant sur la gestion politique de la natalité dans les Outre-mer et ses conséquences dans les années 60 et 70, à partir du cas emblématique de La Réunion. Ce nouvel essai de l’auteure retrace une page souvent occultée de l’histoire de … Lire la suiteInterview : Françoise Vergès, « Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme »