Le CADTM Afrique exige des réparations, la fin des conditionnalités et l’annulation des dettes illégitimes du continent

(CC – Wikipedia)

Au regard de l’enlisement des États d’Afrique dans le piège de l’endettement malgré l’énorme potentialité et la diversité de leurs richesses, la fuite de leurs capitaux à travers la fraude et l’évasion fiscales, la perte d’importantes sommes d’argent qu’ils subissent à travers le libre-échange et l’échec avéré des fausses solutions à la crise de la dette africaine, le CADTM reste intransigeant pour exiger l’annulation pure et simple de la dette africaine, publique extérieure illégitime.

Ainsi, rappelant que de nombreuses dettes sont illégitimes ou odieuses et ont déjà été remboursées à de multiples reprises, le CADTM considère, aux côtés de mouvements sociaux de plus en plus nombreux, qu’il faut se battre pour la mise en œuvre d’un vaste programme anticapitaliste qui inclut une série de mesures fondamentales :

Lire la suite

Retour sur le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons

par Bruno Jaffré

Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons s’est terminé par un lourd verdict pour les principaux accusés. Un procès à bien des égards exemplaire compte tenu des nombreux obstacles pour en éviter la tenue. Mais l’affaire n’est pas terminée. L’enquête sur le volet international se poursuit qui va se heurter en France au secret défense

  Sommaire
  • Un procès quasi exemplaire, une première
  • Des difficultés dues à de nombreuses manœuvres pour l’empêcher ou le retarder
  • Un procès historique
  • Un début de justice mais beaucoup reste à faire
  • Un procès pour l’histoire
  • L’affaire « Sankara et compagnons » n’est pas terminée

Lire la suite

Responsabilités de la Belgique dans l’exploitation du peuple congolais

PeoPL - LAURA NSENGIYUMVA

Réponse à la lettre de Philippe, roi des Belges, sur les responsabilités de la Belgique dans l’exploitation du peuple congolais

2 juillet par Eric Toussaint

 

Statue de Léopold II (CC – Wikimedia)

Le 30 juin 2020, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’indépendance du Congo, la nouvelle a fait le tour de la planète : Philippe, roi des Belges, a exprimé dans une lettre adressée au chef de l’État et au peuple congolais des regrets pour le passé colonial et en particulier pour la période pendant laquelle Léopold II possédait personnellement le Congo (1885-1908)

Sommaire

  • Léopold II et le Congo
  • La conférence de Berlin de 1885 et la création de l’État indépendant du Congo
  • Le modèle javanais appliqué par la Belgique de Léopold II au Congo
  • La campagne internationale contre les crimes de la Belgique de Léopold II au (…)
  • Léopold II, Roi des Belges est responsable de « crimes contre l’humanité » commis de manière (…)
  • La période coloniale pendant laquelle la Belgique a pris possession du Congo (…)
  • Avec la complicité de la Banque mondiale, la Belgique a forcé le peuple congolais a remboursé (…)
  • Le soutien de la Belgique à la dictature de Mobutu
  • Les grandes entreprises privées belges ont systématiquement pu tirer avantage des relations de (…)
  • Après la fin de son mandat au FMI et à la Banque mondiale
  • L’attitude de la Belgique après la chute de Mobutu
  • Quelle solution a été apportée pour régler le problème de la dette congolaise (…)
  • Comment était conçu le financement de l’opération ?
  • Le leurre de l’initiative PPTE
  • Propositions et conclusions

Lire la suite