F35 : d’énormes investissements militaires au détriment de la santé… et de notre sécurité

La plateforme « pas de combattants » demande au gouvernement de supprimer l’achat de 34 chasseurs-bombardiers. Les ressources fournies peuvent être mieux investies dans les soins de santé publics. C’est une garantie de bien traverser la crise corona.

Lire la suiteF35 : d’énormes investissements militaires au détriment de la santé… et de notre sécurité

Combattre l’Etat policier et le racisme d’Etat à l’échelle des pays du Nord : le cas belge

#byanymeansnecessary #stopblackface Intervention de Nordine Saidi au Bandung du Nord : la colonialité du pouvoir en Belgique. On ne peut agir et penser la fin du blackface en Belgique sans agir et penser contre la politique coloniale belge jusque dans ses effets les plus actuels. « On ne peut pas envisager aujourd’hui les discriminations, le racisme et la négrophobie sans revenir sur les 80 années d’histoire coloniale, qui ont laissé des traces dans les mentalités, les esprits mais aussi dans sa politique ». Et l’on ne peut agir et penser contre la colonialité du pouvoir en Belgique sans penser ses formes contemporaines, sans restituer les inégalités géographiques (différences d’espérances de vie entre le croissant pauvre et le croissant colonial), sans penser les dispositifs racistes de ségrégation (plans canal, déchéance de la nationalité, profilage racial, ségrégation scolaire, opérations Medusa, etc.). La plainte portée par le bourgmestre socialiste de Lessines contre Nordine Saidi et les Bruxelles Panthères est à inscrire dans l’histoire longue de la colonialité négro-islamophobe en Belgique. Un texte très important à relire de toute urgence.

Lire la suiteCombattre l’Etat policier et le racisme d’Etat à l’échelle des pays du Nord : le cas belge

Unesco Stop Blackface support

Cette lettre dénonce l’usage endémique du blackface, en Belgique et dans d’autres pays européens. Le blackface est cette pratique consistant à se noircir le visage et le corps pour «jouer un personnage».

This letter denounces the endemic use of blackface, in Belgium and other European countries. Blackface is the practice of blackening the face and body to « play a character ».

Co-signers

BAN – Brigade Anti Négrophobie, France
Fondation Frantz Fanon , France
Bruxelles Panthères, Belgique
Collectif féministe Kahina, Belgique
Comité Free Ali, Belgique
DIN – Decolonial International Network
ESG asbl, Belgique
Nouvelle Voie Anticoloniale, Belgique
Parti des Indigènes de la République, France
Présence Noire, Belgique
Stop Blackface, Kick Out Zwarte Piet and New urban collective, Pays-Bas
Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network
The Institute for African studies, Slovenia
Union Juive Française pour La Paix, France

Signez cette pétition

Lire la suiteUnesco Stop Blackface support

CECI N’EST PAS UNE INAUGURATION

Décennie des personnes d’ascendance africaine (ONU), carte blanche parue dans le Vif aujourd’hui qui dénonce un lancement de pacotille diluant la question de la négrophobie dans une idéologie anti-raciste généraliste nombriliste mainstream.

Lire la suiteCECI N’EST PAS UNE INAUGURATION

Le Comité Free Ali Aarrass a interpellé les têtes de liste

Le Comité Free Ali Aarrass a interpellé les têtes de liste des partis francophones pour les élections fédérales à Bruxelles concernant les 3 lois votées ces dernières années ciblant les citoyens binationaux.

Deux questions ont été posées aux candidats Didier Reynders (MR); Georges Dallemagne (CDH); François De Smet (Défi); Ahmed Laaouej (PS); Zakia Khattabi Abtoy (Ecolo); Maria Vindevoghel Merlier (PTB), Dyab Abou Jahjah (Be.One)

1) Quelle est la position de votre parti sur ces trois lois ;
2) Votre parti compte-t-il demander leur abrogation s’il participe au prochain gouvernement fédéral ?

Dans l’attente de leur réponse, n’hésitez pas à diffuser largement l’interpellation du Comité.

Lire la suiteLe Comité Free Ali Aarrass a interpellé les têtes de liste

Du racisme juridique au racisme d’État

Intervention de Selma Benkhelifa,  le 27/04  au Théâtre National dans le cadre de la représentation  » Le Chœur d’Ali Aarrass  » de Julie Jaroszewski.

« Du racisme juridique au racisme d’État : Indissociable du contexte idéologique qui la produit, la Loi est, comme tout dispositif institutionnel, porteuse d’un message politique. Face à l’extrême-droitisation incessante du champ politique en Belgique et en Europe, comment sert-elle d’instrument à l’État et ses différentes instances pour organiser et justifier la domination raciale ? » Par Selma Benkhelifa

Lire la suiteDu racisme juridique au racisme d’État

La coordination des Sans Papiers de Belgique lance l’Appel aux politiques et citoyen.ne.s

Notre étude et nos recommandations invitent nos futurs responsables de l’Etat belge aux niveaux régional, fédéral et européen, à trouver une solution durable, raisonnable et digne d’un Etat de droit à la situation des femmes, hommes et enfants sans-papiers qui vivent ici depuis tant d’années. Plusieurs éléments politiques récents nous semblent encourageants : la signature du « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » fin 2018, le retrait du projet de loi sur les « visites domiciliaires », deux avis du Conseil d’état sur les « quotas à l’office des étrangers » et sur la suspension de l’enfermement des enfants de sans-papiers, et la position des partenaires sociaux au sein du Conseil économique et social bruxellois et d’Actiris, indiquent une volonté de changement de cap de politique migratoire dont la Coordination se félicite ici. Cette prise de conscience et la volonté politique doivent davantage se développer et être plus manifestes encore. La Belgique doit montrer l’exemple à l’Europe, en faisant l’expérience d’une autre politique d’asile et migration, en prenant en compte les aspects positifs des migrations, contrairement aux politiques populistes qui fracturent la société.

Lire la suiteLa coordination des Sans Papiers de Belgique lance l’Appel aux politiques et citoyen.ne.s

Les ‘Mères d’Europe’ demandent au gouvernement fédéral de rapatrier immédiatement les enfants belges des camps kurdes

Les ‘Mères d’Europe’ mèneront une action paisible proche de la Gare Centrale. Elles s’ exprimeront aux cliquetis de pot de 2 avril jusqu’au 5 avril ’19, de 16.30 h à 18.30 h. Les ‘Mères d’Europe’ demandent au gouvernement fédéral de rapatrier immédiatement les enfants belges des camps kurdes et de poursuivre les combattants de EI en Belgique. Parmi les enfants sont des orphelins, des malades et des morts à déplorer. Ils souffrent tous de privation, de malnutrition et d’ insécurité. Ces enfants ne sont pas tenus à mourir là-bas parce que le gouvernement refuse de juger leurs parents ici. Ne rien faire pour eux revient à une omission volontaire. RAMENÉ-LES VITE !
https://www.facebook.com/events/391669888054946/?active_tab=about

Lire la suiteLes ‘Mères d’Europe’ demandent au gouvernement fédéral de rapatrier immédiatement les enfants belges des camps kurdes

POUR UN GOUVERNEMENT QUI RÉGULARISERA LES SANS-PAPIERS

MANIFESTATION NATIONALE
POUR UN GOUVERNEMENT QUI RÉGULARISERA LES SANS-PAPIERS

 

La Coordination des sans-papiers de Belgique réclamera les droits des sans-papiers afin qu’ils puissent reconquérir leur dignité après avoir tout perdu. Elle mettra la question sur la table, et ce, dans tous les débats électoraux à venir, la question de la Régularisation immédiate des sans-papiers en Belgique.

Pour cela, la Coordination des sans-papiers de Belgique appelle l’ensemble des sans-papiers tapis dans l’ombre et tous nos soutiens pour alerter sur notre situation et mobiliser le plus grand nombre citoyen.ne.s à venir exiger des engagements solennels des partis politiques sur l’intégration des sans-papiers dans l’Etat de droit belge.

Lire la suitePOUR UN GOUVERNEMENT QUI RÉGULARISERA LES SANS-PAPIERS