Bruxelles, ville impériale : désenvouter l’espace public

 

Le cas du parc Duden / parc de Forest

Martin Vander Elst.

Samedi 13 Janvier 2018

Un buste de Léopold II qui se trouvait dans le parc Duden à Forest a été déboulonné dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 janvier par un collectif anti-colonial. Il faut dire que les statues de Léopold II représentent un des points de cristallisation des enjeux mémoriels sur le passé colonial de la Belgique (Ceuppens, « Les monuments publics coloniaux, lieux de mémoires contestés », 2008). En effet, les massacres commis sous le règne de Léopold II par l’intermédiaire des forces de l’Association Internationale Africaine puis par celles de l’État Indépendant du Congo constituent la face la plus obscure de la colonisation belge au Congo. À Bruxelles, plus particulièrement, bien des noms de rues, de places ou de boulevards sont consacrés à des agents de Léopold II au Congo qui sont connus pour leurs crimes contre l’humanité. Qu’autant de monuments soient consacrés à la gloire des soldats et des militaires indique à quel niveau de profondeur gît, dans notre inconscient collectif, mais aussi dans l’espace public, l’accoutumance aux massacres (Mbembe, « Que faire des statues et monuments coloniaux ? », 2006).

Lire la suiteBruxelles, ville impériale : désenvouter l’espace public

Pour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin !

30 Juin 2016 de 18h00 à 19h00 Pour l’avenir de Matonge et de la place Lumumba: Rassemblons – nous! Pour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin ! Matongé est en péril parce qu’elle est trop « africaine » pour les esprits restés colonialistes. L’identité africaine de ce quartier fait … Lire la suitePour l’avenir de Matongé et de la place Lumumba, rassemblons-nous le 30 juin !

Le procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu

Les remous suscités par la volonté de la ville de Bruxelles d’organiser une commémoration en hommage au roi Léopold II le 17 décembre dernier, illustrent non seulement le malaise, mais aussi et surtout un déni persistant sur une page importante de l’histoire de la Belgique que les dirigeants n’osent pas regarder en face. Suite aux … Lire la suiteLe procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu

Le discours de Lumumba, texte-fondateur

Les archives de la Société Générale de Belgique détiennent le texte écrit du discours prononcé par Patrice Lumumba le jour de l’indépendance du Congo. Retour sur les événements du 30 juin 1960.

Exclusif: Le discours de Lumumba, texte-fondateur

Patrice Lumumba prononce le discours d’indépendance du Congo le 30 juin 1960 à Léopoldville. © Belga Archive

Lire la suiteLe discours de Lumumba, texte-fondateur

Qui a peur de / Wie is er bang van Lumumba ?

Collectif de signataires* Mis en ligne mardi 24 février 2015, 17h00 17 janvier 1961 : assassinat de Patrice Emery Lumumba, avec la complicité des autorités belges. 17 janvier 2015 : lancement au Bozar du festival Congolisation; une contraction qui joue sur les mots «Congo» et «colonisation», qui rappelle que la culture artistique congolaise s’est propagée à travers … Lire la suiteQui a peur de / Wie is er bang van Lumumba ?

Africa Unite ! Hommage à Malcolm X ( Vidéo )

En commémoration du cinquantième anniversaire de la mort de Malcolm X, l’une des figures les plus puissantes du mouvement Noir qui fut assassiné aux Etats-Unis, Bruxelles Panthères co-organise avec Change ASBL et de nombreuses autres organisations une journée sur le Panafricanisme, en mettant un accent particulier sur l’hommage essentiel à rendre à Malcom X.

Lire la suiteAfrica Unite ! Hommage à Malcolm X ( Vidéo )

Pour la liberté égalitaire de s’exprimer, de contester et de dénoncer le racisme d’état, l’islamophobie, la négrophobie.

« Le mensonge prend toujours l’ascenseur. La vérité, quant à elle, emprunte l’escalier et finit toujours par arriver. » Proverbe kinois.

Pour la liberté égalitaire de s’exprimer, de contester et de dénoncer le racisme d’état, l’islamophobie, la négrophobie.

Dimanche 18 janvier à 13h00 au Pianofabriek, rue du Fort à 1060 Bruxelles.

10413416_10152503071412536_1080087912702816192_n

Outre les silences de l’école sur l’histoire, reflétant un récit national faisant l’impasse sur les apports de la colonisation, et donc du Congo, doit-on voir dans le refus de reconnaître la parole des Belges d’origine immigré, une continuité avec la politique coloniale dont les logiques ségrégatives refusèrent de penser l’intégration des indigènes dans l’espace social, économique et culturel ?

Contre l’offensive médiatique libérale de grande ampleur visant par la manifestation du 11 janvier à nous détourner des véritables responsabilités et à absoudre la violence des politiques menées par les pays occidentaux.

Pour la liberté égalitaire de s’exprimer, de contester et de dénoncer le racisme d’état, l’islamophobie, la négrophobie.

Maintenant que le temps de « l’émotion » est passé, il est plus que temps de regarder devant nous.
Comment analyser les mouvements massifs qui ont eu lieu, et surtout comment construire notre intervention dans les semaines et mois qui viennent ?

De nombreuses questions seront abordées :

• Quid des responsabilités du drame parisien ? (gouvernements occidentaux, école, médias, prisons…)
• Qui est « Charlie » ? Différentes interprétations des manifestations du 11 janvier ?
• Liberté d’expression ? Pour qui ? Qui en est privé ?
• Comment inciter à dépasser le stade de l’émotion pour passer à la nécessaire réflexion et à l’action concrète de défense des droits fondamentaux ?
• Les musulman.e.s de France, de Belgique (et d’ailleurs en Europe) principales victimes des actes commis par des terroristes se réclamant de l’Islam (multiplication dramatique des actes visant les lieux de culte musulman, etc…). Les événements parisiens vont-ils constituer un frein pour celles et ceux qui luttent légitimement contre l’islamophobie ? Quels sont ces freins ? Comment les dépasser ? …

• L’invisibilité voire la négation de la négrophobie en sociétés occidentales et comment lutter/s’émanciper contre ce phénomène, susceptible d’être réactivé à partir d’amalgames faits entre l’origine africaine du terroriste Amedy Coulibaly et celle de citoyens français et belges d’apparence négro-africaine ?

Il s’agira ce dimanche de se réunir (discussion interactive intervenants – public) pour aborder ensemble ces questions et réfléchir aux perspectives d’avenir et d’articulation de ces luttes légitimes que nous menons contre toutes les formes de racisme et de discrimination.

Lire la suitePour la liberté égalitaire de s’exprimer, de contester et de dénoncer le racisme d’état, l’islamophobie, la négrophobie.

Patrice Lumumba fascine le XXIe siècle

PatriceLumumbaMonument

17 Janvier 2014. Voilà donc 53 ans qu’un jeune homme de 35 ans du nom de Patrice Lumumba fut sauvagement assassiné au Congo Belge (actuel République Démocratique du Congo). Ce jeune, c’est mon grand-père: Patrice Emery Lumumba. 1er Premier Ministre de l’Histoire du Congo « Libre » et membre éminent du panthéon des personnalités historiques aux côtés du Sud-Africain Nelson Mandela ou du Ghanéen Kwamé Nkrumah. Bien que le complot international soit avéré dans cette époque de Guerre Froide, les circonstances de la conspiration demeurent encore troubles.

Lire la suitePatrice Lumumba fascine le XXIe siècle

Sikitiko

“Sikitiko, the hand of the king” is a satirical documentary, created for the occasion of the 50th anniversary of Congo’s independence from Belgium in 2010. The short film illustrates the debate about the contested colonial heritage in Belgium. In 2004 a mysterious group called De Stoete Ostendenoare (The Brave People of Ostend) chopped off the … Lire la suiteSikitiko