La fin de l’innocence impériale

Préface de la version anglaise du livre d’Houria Bouteldja, « Whites, Jews and Us – Toward a politics of revolutionary love » (« Les Blancs, les Juifs et Nous-Vers une politique de l’amour révolutionnaire »).

Editions Semiotext(e).

Ce livre est un acte courageux et controversé d’amour révolutionnaire. Le défi audacieux et critique qu’Houria Bouteldja nous lance à tous, et particulièrement à ceux et celles qui prétendent être à gauche ou progressiste, s’appuie sur le riche héritage des Malcolm X, Jean Genet, Aimé Césaire, Audre Lorde, James Baldwin, Frantz Fanon et Chela Sandoval.

Lire la suite

Interview de Nils Andersson

« Des crimes de guerre en Algérie? Il y en a eu », nous raconte Nils Andersson dans une interview de 16 minutes. 
Nils Andersson, né en 1933 à Lausanne d’un père suédois et d’une mère française, était « porteur de valises », une petite minorité de Français qui apportaient une aide concrète au Front de Libération Nationale FLN algérien: aider des militants FLN dans leur déplacements en France, louer un appartement, transporter des valises d’argent pour financer la guerre d’indépendance, aider à des évasions de prison, … 
Ses ouvrages liés à la cause algérienne étaient censurés ou interdits en France, notamment ses rapports avec les réseaux Jeanson et Curiel. La France lui ferme la porte pendant de nombreuses années et en 1966, son engagement dans l’édition militante amène même son expulsion de Suisse. Il habite actuellement à Paris et milite toujours. Il collabore au Monde Diplomatique, Politis, L’Humanité, Les Temps Modernes, …
Interview: Chris Den Hond pour Investig’Action

Pour aller plus loin, lire aussi :
– L’interview de Nils Andersson réalisée par Alex Anfruns : Du colonialisme français à la Troïka, une longue histoire de luttes

« Sources d’inquiétude : Les réponses anti-terroristes de la Belgique suite aux attentats de Paris et Bruxelles »

Belgique : La réponse aux attaques soulève des craintes relatives aux droits humains Des lois à trop vaste portée et des opérations de police abusives sapent les efforts de lutte contre le terrorisme. Bruxelles) – La Belgique a adopté plusieurs lois antiterroristes problématiques et ses forces de police ont mené des opérations recourant à une … Lire la suite

« Migrations et Luttes Sociales » vidéo des séminaires

Chers amis, En conclusion du cycle 2015-16 de séminaires « Migrations et Luttes Sociales », nous avons le plaisir de partager avec vous toutes les vidéos de notre cycle. 7 séminaires – 7 vidéos! Quel programme! N’hésitez pas à les partager et à revenir vers nous pour plus amples discussions. Nous vous donnons dores et déjà rendez-vous … Lire la suite

L’antiracisme politique face aux inquisiteurs !

Accusés, levez-vous !

Procès du 25 mai : l’antiracisme politique face aux inquisiteurs !

Omar Slaouti, (militant associatif) jouera le procureur général

Nacira Guénif-Souilamas (sociologue), jouera la juge

Procès du 25 mai : Franco Lollia

Franco Lollia pour la Brigade Anti-Négrophobie
devra répondre des accusations de :
> communautarisme, militants radicaux de la cause noire qui ne comprennent rien à l’art et perturbent régulièrement les commémorations de l’abolition de l’esclavage.

Procès du 25 mai : Farah Mederbi

Procès du 25 mai : Wiam Berhouma

Wiam Berhouma, participante à une émission de débats sur France 2
devra répondre des accusations de :
> manque de respect à Finkielkraut, l’un des plus grands intellectuels français et d’opacité sur son passé militant

Procès du 25 mai : Eric Fassin

Éric Fassin, sociologue
devra répondre des accusations de :
> complicité avec ces communautaristes, « traitre à sa race »

Procès du 25 mai : Nargesse Bibimoune

Nargesse Bibimoune, membre du FUIQP et de la MAFED
devra répondre des accusations de :
> marche communautariste durant laquelle les organisatrices ont proféré des slogans douteux et « racialisation » de la lutte contre les violences policières

Procès du 25 mai : Amadou Ka

Amadou Ka, président des Indivisibles
devra répondre des accusations suivantes :
> dénonce régulièrement le racisme de personnalités publiques respectables et au-dessus de tout soupçon, impardonnables pour avoir osé mettre Fourest sur le même plan que Le Pen

Procès du 25 mai : Leyla Larbi

Leyla Larbi, Génération Palestine & Labo Décolonial
devra répondre des accusations suivantes :
> vit dans un passé révolu, se sert de l’antisionisme pour masquer un antisémitisme certain, appel à la discrimination envers un État

Procès du 25 mai : Houria Bouteldja

Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des Indigènes de la République
devra répondre des accusations de :
> racialisme, « racisme anti-blanc », antisémitisme, misogynie et homophobie

Procès du 25 mai : Saimir Mile

Saimir Mile, la Voix des Rroms
devra répondre des accusations de :
> participation à cette association de malfaiteurs et refus de l’universalisme républicain

Procès du 25 mai : Alain Gresh

Alain Gresh, journaliste
devra s’expliquer sur :
> son amour de Tariq Ramadan

Procès du 25 mai : Emmeline Fagot

Emmeline Fagot, UJFP
devra répondre des accusations de :
> islamo-gauchisme, antisémites dans la haine de soi car antisionistes

Procès du 25 mai : Fania Noël

Fania Noël, co-organisatrice du Camp d’été décolonial
devra répondre des accusations de :
> ségrégation inversée, « racisme anti-blanc », communautarisme, danger pour la démocratie

Procès du 25 mai : Ludivine Bantigny

Ludivine Bantigny, Collectif anti-guerres
devra répondre des accusations de :
> idiote utile, collabos du djihadisme, gauchistes criminels.

Procès du 25 mai : Sihame Assbague

Sihame Assbague, un peu partout
devra répondre des accusations de :
> communautarisme, racisme anti-blanc, arrogance, fait régulièrement le jeu du FN et des extrémistes

Procès du 25 mai : Stathis Kouvélakis

Stathis Kouvélakis, philosophe
devra répondre des accusations de :
> islamo-gauchisme grec qui ne comprend rien à l’universalisme français et ne comprend rien aux bienfaits de l’Europe

Nous voulons vous remercier pour votre participation au Meeting: Contre l’état d’urgence, l’islamophobie et la poursuite de la guerre

Merci à tous les participants et intervenants ! Nous voulons vous remercier pour votre participation au Meeting: Contre l’état d’urgence, l’islamophobie et la poursuite de la guerre, le 13 décembre dernier à Bruxelles. Nous avons eu le plaisir d’accueillir plus de 150 participants tout au long de la journée pour écouter les 16 intervenants, belges … Lire la suite