BANDUNG DU NORD – BRUXELLES – DU 16 AU 18 DECEMBRE 2022

Le lien de l'événement facebook : https://fb.me/e/32xC10WkG
BANDUNG DU NORD – BRUXELLES – DU 16 AU 18 DECEMBRE 2022
A l’initiative de Bruxelles Panthères, la deuxième édition du Bandung du Nord aura lieu à Bruxelles, du 16 au 18 décembre 2022 : « Bandung du Nord, guerre permanente ou paix révolutionnaire ».
Une riche programmation vous propose 3 jours de rencontres, de projections, d’interventions et de débats avec de nombreux intervenants et thématiques.
La diffusion en direct aura lieu sur la chaîne Twitch de Paroles d’honneur (@Wissam Xelka) et sur la page Facebook de Bruxelles Panthères.
Pour assister en présentiel à l’événement, il faut obligatoirement -mais gratuitement- s’inscrire en envoyant votre nom et prénom à l’adresse mail bruxelles.pantheres@gmail.com  Les places sont limitées.

Lire la suite

L’illustration politique de Manu Scordia

Manu Scordia est un dessinateur engagé, issue d’une famille militante, qui traque toutes les injustices avec ses crayons et ses feutres : « Je vois le dessin comme un outil et un médium de sensibilisation politique ». BD, illus pour la presse associative ou affiches pour des activistes, sa palette est large mais suit un fil rouge : « Mon travail s’axe autour de la dénonciation du racisme d’État, ce racisme structurel dans la continuité des dominations coloniales et des pillages du sud ». Il prépare d’ailleurs actuellement une BD qui revient sur l’affaire Mawda dont il avait déjà signé le portait devenu iconique au cours de la mobilisation. Mais point de place à la résignation : « Dans mes dessins, on retrouve souvent l’idée de ces systèmes implacables, de ces dominations qui nous écrasent, et qui nous rendent, nous individu, assez démunis. Et en même temps, je mets toujours en avant, l’espoir et la possibilité d’une résistance par la lutte collective. »

Lire la suite

La Belgique utilise sa législation antiterroriste pour protéger l’industrie de guerre israélienne

La Belgique se sert de sa législation antiterroriste pour protéger une firme d’armement israélienne.

Le bureau du procureur fédéral à Bruxelles a confirmé qu’il traitait un dossier relatif à des dommages récents occasionnés à l’usine OIP Sensor Systems, installée près de la ville de Gand.

L’affaire pourrait avoir des implications de très longue portée. OIP est la propriété entière d’Elbit, un manufacturier d’armes israélien qui tire profit des attaques perpétrées contre les Palestiniens.

Lire la suite

La déportation de Charlotte Kates et Khalid Barakat : une attaque contre la Marche du Retour et la diaspora

Ils étaient en route pour participer à la Semaine d’action pour le retour et la libération de la Palestine.

A leur arrivée à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam le 24 octobre au matin, ils ont été détenus par le service d’immigration géré par la police militaire néerlandaise.

Lire la suite

Discours de Malcolm X au Sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine

Par Makandal Speaks

La seconde Conférence des chefs d’États de l’Organisation de l’Unité Africaine s’est tenue entre les 17 au 21 juillet 1964 au Caire. Cette rencontre fut l’occasion pour Malcolm X d’expliquer le sort horrible fait au Afro-Américains et de demander l’aide de ses frères africains. Voici le discours que le militant noir prononça.

Voici la traduction du discours de Malcolm X  au sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine. Il y rappel le lien entre l’Afrique et sa diaspora et lance un appel à l’aide aux Africains leur expliquant le sort que subissent les Noirs des USA :

Lire la suite

De l’antiracisme moral à l’antiracisme « woke » ou l’histoire d’un progrès et d’une régression

Au moment où l’antiracisme libéral menace sérieusement les acquis de l’antiracisme politique, on peut se demander si on n’assiste pas à un retour de l’antiracisme moral endossant de nouveaux oripeaux et se faisant passer pour une nouvelle radicalité. Pour répondre à ce questionnement, il m’apparaît utile de revenir sur l’histoire de cet antiracisme qu’on peut appeler d’Etat, de sa confrontation avec l’antiracisme politique et de la manière dont il se métamorphose pour réduire à néant les efforts de politisation des forces militantes issues de l’histoire coloniale.

Lire la suite

La ville d’Anvers doit reconnaître son histoire coloniale

Le 24 septembre marquera la réouverture officielle du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers en présence de Jan Jambon (N-VA), ministre-président et ministre de la Culture du gouvernement flamand. Le KMSKA annonce un week-end de célébrations sur la place du musée. Nous jugeons inapproprié de faire abstraction, dans le cadre de cet événement, du côté obscur teinté de colonialisme de cette place. Nous réclamons dès lors au conseil communal d’Anvers une commémoration officielle des victimes congolaises de l’Exposition universelle de 1894.

Lire la suite

Samedi 29 octobre à Bruxelles, tous à la Marche pour le retour et la libération de la Palestine !

Le mouvement palestinien, arabe et international Masar Badil organise une Marche pour le retour et la libération de la Palestine le samedi 29 octobre à Bruxelles en Belgique. Cette manifestation défilera dans les rues de la capitale européenne afin de renforcer la solidarité avec le peuple palestinien et sa résistance, une cause anticolonialiste et antiraciste qui a plus que jamais besoin de la solidarité de tou·te·s.

Le Mouvement Citoyen Palestine, Bruxelles Panthères et de nombreuses organisations de France, de Belgique et d’ailleurs soutiennent cette initiative et appellent à y participer en portant ses revendications :

Lire la suite

Maxi-prison d’Haren : Le récit d’une histoire d’intérêts politiques et économiques

Le projet de création d’un centre pénitentiaire de très grande envergurea vu le jour ce vendredi 30 septembre 2022 à Haren en périphérie bruxelloise. La maxi prison a une capacité de 1200 détenu.es et couvre une superficie de 17 hectares, ce qui représente le plus vaste complexe pénitentiaire du pays. La création de ce nouveau site carcéral occasionnera les fermetures des prisons de Saint-Gilles (d’ici 2025) et Forest (d’ici 2023). Leurs détenu.es seront alors transféré.es en direction d’Haren.

Lire la suite

La mégaprison ne doit pas ouvrir, , il faudra fermer cette mégaprison qui ne peut résoudre aucun des problèmes

La mégaprison ne doit pas ouvrir avant qu’elle soit conforme aux permis délivrés.
Elle ne doit pas non plus ouvrir avant qu’elle soit conforme aux normes internationales dont Marc Nève rappelle l’existence dans l’excellente interview ci-dessous.
Elle ne doit pas ouvrir tant que le cadre du personnel ne sera pas plein, ou pas plus que ce que ne permet le cadre du personnel qui pourra effectivement être engagé: nous plaidons pour que les gens ne postulent pas pour garder cette prison qui va financer des multinationales douteuses qui travaillent avec des dictatures.
Finalement, lorsqu’elle pourra ouvrir, il faudra fermer cette mégaprison qui ne peut résoudre aucun des problèmes qu’elle ne devait de toute façon pas résoudre, qui va au contraire aggraver dangereusement le désastre carcéral, tout en gaspillant une quantité astronomique d’argent public.
La solution à la surpopulation carcérale et aux mauvaises conditions de détention, c’est moins de prison, beaucoup moins de prison, et plus d’humanité. Pas plus de prison semi-privatisées high-tech.

Lire la suite