L’Union européenne affirme la liberté religieuse comme le droit de « chacun et partout »

ClimateofHate_050611-thumb-640xauto-3030-thumb-640xauto-4017
L’Union européenne affirme la liberté religieuse comme le droit de « chacun et partout »
Eric Rohde | le 08.07.2013

Cet article est paru dans le Fil Expert le 26 juin 2013.

Lundi 24 juin, à Luxembourg, le Conseil de l’Union européenne réunissant les ministres des Affaires étrangères des 27, ou leur représentant, a adopté un document intitulé « Lignes directrices de l’Union européenne pour la promotion et la protection de la liberté religieuse et de croyance ». Le Conseil était présidé par Catherine Ashton, Haute représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité qui dirige le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) responsable de la préparation de ce texte mis il y a environ un an sur l’ouvrage.

Lire la suiteL’Union européenne affirme la liberté religieuse comme le droit de « chacun et partout »

Lettre ouverte à Fadila Laanan. Ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des Chances de la Communauté française de Belgique.

A l’initiative du Mouvement politique des objecteurs de croissance

Occupy Namur

Occupy Bruxelles

Occupy Charleroi

Egalité

RTBF89

Les Amis de la Terre Belgique

Coopérative Vega

Des citoyens indignés

 

Limelette, le 3 juillet 2013

Madame la ministre,

C’est   avec   indignation que nous avons appris que la RTBF télévision  souhaitait réaliser une émission de télé-réalité intitulée   « Je veux ce joooob »   et   mettant en scène des chômeuses et des chômeurs prêts à  tout   pour trouver de l’emploi.

Lire la suiteLettre ouverte à Fadila Laanan. Ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des Chances de la Communauté française de Belgique.

Mireille Fanon-Mendès-France : « Il y a des nouvelles formes de racisme »

http://www.regards.fr/local/cache-vignettes/L460xH265/fan-20828.png

Mireille Fanon-Mendès-France : « Il y a des nouvelles formes de racisme »

Mireille Fanon-Mendès-France est présidente de la fondation Frantz Fanon [1]. Experte du groupe de travail sur les Afro-descendants au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, elle fait partie des membres du jury des Y’a Bon Awards 2013.

Lire la suiteMireille Fanon-Mendès-France : « Il y a des nouvelles formes de racisme »

Race, classe et genre : l’intersectionalité, entre réalité sociale et limites politiques

http://www.egalite.be/wp-content/uploads/2013/06/arton1850-300x223.jpg

Race, classe et genre : l’intersectionalité, entre réalité sociale et limites politiques

par Houria Bouteldja, membre du PIR

Cette intervention dans son intégralité a été présentée pour la première fois à l’université de Berkeley le 17 avril 2013, au département d’études ethniques, une seconde fois, le 8 juin 2013 au sein du Réseau de Travail 24 de l’Association Française de Sociologie (AFS) « Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité » et une troisième fois dans le cadre de l’école d’été de Grenade consacrée à la pensée critique islamique et aux luttes décoloniales, le 21 juin 2013. Une précision cependant : une partie de cette communication a été présentée au 6ème congrès international de recherches féministes à Lausanne en août 2012.

Lire la suiteRace, classe et genre : l’intersectionalité, entre réalité sociale et limites politiques

Lettre ouverte de Sam Touzani et de Mohammed Belmaïzi à Monsieur Reynders

Lettre ouverteà Monsieur Reynders Ministre des Affaires ÉtrangèresA propos des prisonniers belges au Maroc

Monsieur le Ministre,

La lutte contre le terrorisme a généré des arrestations tous azimuts, appuyée par des lois liberticides au Maroc, où des citoyens belges ont été arrêtés, torturés et jugés de lourdes peines d’emprisonnement, le moins que l’on puisse dire, expéditives. Les médias qui ont couvert ces évènements sont unanimes pour souligner que nul droit des inculpés n’a été respecté.

Lire la suiteLettre ouverte de Sam Touzani et de Mohammed Belmaïzi à Monsieur Reynders

Nouveaux tarifs dans plusieurs musées fédéraux

masque-venise-418
Principales victimes: les visiteurs précaires
Avant de quitter son poste de ministre de la Politique Scientifique, Paul Magnette a opté pour une évolution interpellante des tarifications de plusieurs parmi nos musées fédéraux qui se concrétisent actuellement, et pour plusieurs années.

Il revient à Philippe Courard, le nouveau ministre chargé de cette matière, de prendre l’initiative d’une concertation avec les représentants des associations qui soutiennent les intérêts des visiteurs, dont celles qui défendent les droits des différents publics lésés par les nouvelles mesures qui se mettent en place actuellement:

– les jeunes,
– les personnes âgées,
– les demandeurs d’emploi,
– les personnes handicapées.

Tant que nous ne sommes pas tous abolitionnistes : Marx sur l’esclavage, la race et la classe.

imagenes_KarlMarx_d7356a1a

Tant que nous ne sommes pas tous abolitionnistes :

Marx sur l’esclavage, la race et la classe.

par Dyne Suh

Dyne Suh, chercheuse et militante en Californie (États-Unis), donne à voir dans ce texte un Marx que la gauche française semble avoir oublié ou ignoré. Dans la doxa de l’extrême gauche, Marx s’est avant tout préoccupé de l’émancipation de la classe ouvrière européenne et aurait fait peu de cas de la race et des rapports coloniaux. Contre ces lectures eurocentriques, Dyne Suh rappelle l’analyse de Marx sur l’esclavage transatlantique et les luttes pour son abolition sur le sol américain. Pour Marx, l’esclavage transtlantique était au fondement de la civilisation capitaliste occidentale. La traite négrière se distinguait en ce sens pour lui de toutes les formes d’esclavage antérieures. Sur ce constat, Marx inscrivait la lutte abolitionniste dans un combat pour l’émancipation humaine à l’échelle globale. Il prenait ainsi très au sérieux la lutte contre les privilèges des travailleurs blancs, au Sud des États-Unis comme ailleurs. En cela, il se démarquait de beaucoup de ceux qui s’en sont réclamés et s’en réclament aujourd’hui en France pour proclamer que les races sociales n’existent pas et que les classes populaires sont unies par les mêmes intérêts.

La rédaction

Lire la suiteTant que nous ne sommes pas tous abolitionnistes : Marx sur l’esclavage, la race et la classe.

Agressions islamophobes à Argenteuil : le silence tue

cible-islamophobie

Agressions islamophobes à Argenteuil : le silence tue

Lorsqu’elle entre dans un commissariat de banlieue parisienne pour dénoncer l’agression dont elle vient d’être victime, la jeune femme est, selon les témoins, sous le choc. Elle explique aux policiers qui enregistrent sa plainte qu’elle vient d’être agressée en plein jour, devant des témoins, par plusieurs individus munis de couteaux, qui ont entre autres lacéré ses vêtements et coupé plusieurs mèches de ses cheveux. Le caractère raciste des violences semble en outre avéré, l’un des individus ayant, durant l’agression, injurié la victime en raison de son appartenance religieuse (supposée). L’indignation nationale qui va suivre est à la hauteur du caractère particulièrement barbare de l’agression. Ou pas.

Lire la suiteAgressions islamophobes à Argenteuil : le silence tue

DISCOURS SUR LE COLONIALISME

AIMÉ CESAIRE – DISCOURS SUR LE COLONIALISME – TEXTE INTÉGRAL 1955
Aimé CESAIRE
Discours sur
LE COLONIALISME [1]

Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.

Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte.

Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.

Le fait est que la civilisation dite « européenne », la civilisation « occidentale », telle que l’ont façonnée deux siècles de régime bourgeois, est incapable de résoudre les deux problèmes majeurs auxquels son existence a donné naissance : le problème du prolétariat et le problème colonial ; que, déférée à la barre de la « raison » comme à la barre de la « conscience », cette Europe-là est impuissante à se justifier ; et que, de plus en plus, elle se réfugie dans une hypocrisie d’autant plus odieuse qu’elle a de moins en moins chance de tromper.

Lire la suiteDISCOURS SUR LE COLONIALISME