JOURNÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DIGNITÉ INDIGÈNE

APPEL À UNE ACTION MONDIALE CONTRE LA MILITARISATION ET LA GUERRE CAPITALISTE ET PATRIARCALE ENVERS LES PEUPLES DE TOUT LE MEXIQUE ET DU MONDE, ENVERS L’EZLN ET LES COMMUNAUTÉS ZAPATISTES, ET ENVERS LES PEUPLES AUTOCHTONES DU MEXIQUE. 3 octobre 2022.

12 OCTOBRE
JOURNÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DIGNITÉ INDIGÈNE

Aux peuples du Mexique et du monde,
Aux peuples autochtones,
Aux organismes et collectifs défenseurs des droits humains,
À la Sexta nationale et internationale,
Aux réseaux de résistance et de rébellion,
À l’Europe insoumise, digne et rebelle,
Aux signataires d’Une déclaration pour la vie,

Lire la suite

Les archives personnelles de MUMIA acquises par l’Université de Brown

Article du NEW YORK TIMES révélant l’acquisition par l’Université de BROWN des archives personnelles de MUMIA. Ces archives – contenant plus de 60 boîtes de lettres, manuscrits, brochures, livres et autres documents – conservées dans sa cellule jusqu’à sa sortie du couloir de la mort en 2011 – avaient été confiées à sa porte-parole Johanna FERNANDEZ, historienne au Baruch College de New York. Sachez que parmi ces documents, on trouve des milliers de cartes postales en provenance de France envoyées chaque année pour son anniversaire.

Lire la suite

Samedi 29 octobre à Bruxelles, tous à la Marche pour le retour et la libération de la Palestine !

Le mouvement palestinien, arabe et international Masar Badil organise une Marche pour le retour et la libération de la Palestine le samedi 29 octobre à Bruxelles en Belgique. Cette manifestation défilera dans les rues de la capitale européenne afin de renforcer la solidarité avec le peuple palestinien et sa résistance, une cause anticolonialiste et antiraciste qui a plus que jamais besoin de la solidarité de tou·te·s.

Le Mouvement Citoyen Palestine, Bruxelles Panthères et de nombreuses organisations de France, de Belgique et d’ailleurs soutiennent cette initiative et appellent à y participer en portant ses revendications :

Lire la suite

“The Ballot or the Bullet”, le testament électoral de Malcolm X

Par Makandal Speaks

L’Histoire appelant l’Histoire, nous vous proposons “The Ballot or the Bullet” (“le bulletin de vote ou le fusil”, en français), un discours public prononcé le 3 avril 1964 à l’Église méthodiste de Cory à Cleveland, par Malcolm X. Des mots puissants qui sont un véritable appel à ce que la communauté noire exerce judicieusement son droit de vote. 

The Ballot or the Bullet” marque un tournant dans majeur dans le parcours politique de Malcolm X :

  • Il marque ses distances avec ses anciens frères d’arme de la Nation of Islam.
  • Il “fait du pied” aux dirigeants de droits civiques modérés.
  • Il réaffirme son adhésion au nationalisme noir et à l’autodéfense

Voici la retranscription de son discours :

Lire la suite

Appel de Abdelkrim Khattabi, héros marocain de la lutte anticoloniale

Nous sommes au mois de mai 1947, l’émir Abdelkrim El Khattabi est sur le chemin de son transfert d’exil, de la Réunion où il vient de passer plus de 20 ans, vers le sud de la France. Il a obtenu des autorités françaises la faveur de passer par la Maroc, afin d’y inhumer à Adjir dans le rif natal, les restes de sa mère. Partie avec lui en exil en 1926 comme 52 personnes de son entourage, elle est décédée peu de temps après leur arrivée, 16 ans plus tôt.

Lire la suite

Colloque international : Thomas Sankara et le développement

Ouagadougou du 26 au 28 juillet 2022

Thomas SANKARA et le refus du remboursement de la dette extérieure des Etats africains : Vision légitime ou responsabilité inassumée ? Cas du Burkina Faso.

 

 

 

 

 

 Résumé :

Cette contribution renforce l’actualité sur le bien fondé du refus du remboursement de la dette africaine à partir de l’appel historique de Thomas Sankara, le 29 juillet 1987 à Addis-Abeba, invitant ses pairs chefs d’États à constituer un front uni contre le remboursement de celle-ci. La résurrection d’un tel débat intervient dans un contexte où 12 pays africains sont à haut risque de surendettement et 9 pays en suspension de paiement, mais ce sont des pays loin d’être ceux auxquels l’on pourrait penser.

Les débats ont permis, dans le cadre de cette recherche, de mettre en lumière toutes les formes d’exploitation, d’accords économiques, de pillage des ressources naturelles, de fuite de capitaux dont l’Afrique est victime. La fuite des capitaux la maintient dans un déficit budgétaire structurel dont la conséquence est le recours à l’endettement continue. Pourquoi devrait-elle utiliser des sommes importantes chaque année pour assurer le service d’une dette illégitime et illégale hypothéquant ainsi son développement économique et social ?

Summary/Abstract :

This contribution reinforces the topicality of the refusal of the repayment of the African debt from the historic call of Thomas Sankara on July 29, 1987 in Addis Ababa, inviting his fellow heads of state to form a united front against the repayment of the latter. The resurrection of such a debate comes in a context where 12 African countries are at high risk of debt distress and 9 countries are in suspension of payment, but these are far from being the countries one might think.

The debates have allowed us to highlight all the forms of exploitation, economic agreements, plundering of natural resources and capital flight of which Africa is a victim. The flight of capital maintains it in a structural budget deficit whose consequence is the recourse to continuous indebtedness. Why should it use large sums of money each year to service an illegitimate and illegal debt, thus mortgaging its economic and social development ?

Lire la suite

Entretien avec Houria Bouteldja : “La décolonisation du monde est devant nous et les forces à combattre sont colossales”

Houria Bouteldja a accepté un entretien ( pour « Du Racisme Social en Europe – et par extension dans le monde. » ). Vous trouvez ci-dessous questions et réponses. Elle est une référence constante et du monde décolonial et de tout un arc extrémiste, dont les membres actifs la détestent. Parce qu’elle est la Lénine des Décoloniaux. Ce qui est impressionnant, c’est que, face à leur rage, et ce n’est même pas une métaphore, tant certains ont la bave aux lèvres quand ils l’évoquent, elle reste calme, froide – clinique et pas clanique. La concernant, il faut faire un choix : ou faire comme l’ex-chroniqueur de BFMTV, Thomas Guénolé, qui, dans l’émission “Ce soir ou jamais”, a fait référence à son livre “Les blancs, les juifs et nous”, soit, sans en comprendre le sens, soit en citant des extraits de manière tronquée, ou, au contraire, la lire et l’écouter, ce qui garantit de se vacciner contre les interprétations/réductions, frelatées, stupides ou dégueulasses. C’est l’une des raisons de cet entretien : inciter, chacune, chacun, à avoir un accès direct, personnel, par la lecture ou l’audition, sans le filtre d’un média explicitement (ou non) réactionnaire. Dont nous sommes bombardés, pollués. Remerciements à Houria pour avoir pris le temps de cet entretien.

Lire la suite

La matrice coloniale de la frontière maroco-espagnole : Ceuta & Melilla

Massacre raciste à la frontière de Melilla

par Elsa Tyszler

Le 24 juin 2022, des ressortissant·e·s d’Afrique centrale, de l’Ouest et de l’Est ont tenté de franchir les barrières de l’enclave espagnole de Melilla[1]. La violence de la répression opérée par les garde-frontières espagnols et marocains en charge d’empêcher ces entrées a provoqué la mort d’au moins 37 personnes et plus de 300 blessés[2]

Ce massacre est une nouvelle manifestation de la guerre qui est menée aux migrant·e·s racisé·e·s noir·e·s depuis trois décennies aux frontières maroco-espagnoles, où l’Europe – et en particulier ici l’Espagne – délègue aux autorités marocaines la fonction de repousser les personnes cherchant à migrer et accorde pour cette défense de la frontière européenne un véritable permis de tuer. 

Lire la suite

Sur l’histoire de la communauté Move

Dans sa rubrique hebdomadaire « Il était une fois » l’Humanité Magazine (ex- Humanité Dimanche) revient sur la terrible répression dont a été victime cette communauté afro-américaine. A l’instar des Black Panthers, cette communauté contestataire mais non violente a été la cible de la police et des autorités politiques de la ville de Philadelphie durant plusieurs décennies. Mumia Abu-Jamal fut l’un des rares journalistes à avoir fait entendre la voix du Move. Depuis sa condamnation à mort en 1982, le Move et ses militants ont contribué à sa survie et aujourd’hui encore mènent le combat pour sa libération. Rappelons aussi à cette occasion l’engagement du Collectif français Libérons Mumia aux côtés des militants du Move emprisonnés, combat qui a abouti à leur libération.

Lire la suite

« L’assassinat de Rwagasore est presque un copié-collé de celui de Lumumba »

Entretien · Tous deux héros des indépendances en Afrique centrale, Patrice Lumumba et Louis Rwagasore ont été tués à quelques mois d’intervalle en 1961. L’historien Ludo De Witte avait déjà prouvé l’implication de la Belgique dans le meurtre du Premier ministre congolais. Avec son dernier livre, il démontre la complicité du royaume dans celui du leader burundais.

Lire la suite