Pourquoi je soutient les intifadas arabes et m’ oppose à l’intervention occidentale.

Mohamed Bouazizi, un jeune chômeur diplômé de 26 ans, survivait en vendant des fruits et des légumes à Sidi Bouzid. Il s’est immolé le 17 décembre 2010. La jeunesse tunisienne est choquée par le geste de Mohamed Bouazizi. Il meurt le 4 janvier 2011, dix-huit jours après son acte désespéré. Environ 5.000 personnes assistent à ses funérailles le 5 janvier.

Mohamed Bouazizi voulait dénoncer une injustice, il a déclenché une révolution.

Dix jours plus tard, le régime despotique de Zine El-Abidine Ben Ali, en place depuis 23 ans, s’effondre.

Le 25 Janvier, des milliers d’Égyptiens descendent dans les rues du Caire aux cris de «Moubarak dégage!». Le 11 février, Moubarak dégage.

Lire la suitePourquoi je soutient les intifadas arabes et m’ oppose à l’intervention occidentale.

LA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID. ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

cvfg

 


LA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID.

 

ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

 

Au Caire, le 5 janvier 1948, Abd el-Krim, dirigeant révolutionnaire rifain pour l’indépendance déclarait : « Je me réjouis, pour terminer, de pouvoir féliciter nos frères, qui mènent le Djihad pour la Palestine-sœur, leur souhaitant la libération et les assurant de la collaboration de tous les pays maghrébins et de leur résolution de prendre toutes les dispositions pour participer à la délivrance de leur pays et pour la conservation de son unité et de son caractère arabe ».

 

Le vendredi 17 décembre 2010 a démarré un mouvement de protestation à Sidi Bouzid (Tunisie).Le peuple tunisien s’est soulevé comme une tempête face à l’injustice.

 

Quelques semaines plus tard, c’est au tour des quartiers populaires d’Alger d’exploser.

 

Au Maroc, en Jordanie, en Mauritanie, en Arabie Saoudite, au Yémen,… partout les manifestations ont éclaté ces dernières semaines.

 

Ce mardi 25 Janvier, des milliers d’Égyptiens sont descendus dans les rues du Caire aux cris de «Moubarak dégage!».

 

Le rapprochement est clair. Ben Ali 23 ans de pouvoir, contre presque 30 pour Hosni Moubarak.

 

«Moubarak dégage, tu es injuste, tu nous affames, tu nous tortures dans tes commissariats, tu es un agent des Américains», lançait une mère de famille venue manifester dans le quartier de Mohandessine, dans l’ouest du Caire, un drapeau égyptien à la main.

Lire la suiteLA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID. ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

Première victoire arrachée par le peuple tunisien dans la rue !

 

Ben Ali s’enfuit,

 

 

 

Première victoire arrachée par le peuple tunisien dans la rue !

 

 

 

Le peuple tunisien donne vie au célèbre poème « La Volonté de Vivre » d’Aboul Kacem Chabbi, qui clôt l’hymne national de la Tunisie, plus que jamais, d’actualité :

 

إذا الشعب يوما أراد الحياة

 

فلا بدّ أن يستجيب القدر

 

ولا بد لليل أن ينجلي

 

ولا بد للقيد أن ينكســر

 

 

 

Lorsqu’un jour, le peuple aspire à vivre

 

Le destin se doit de répondre !

 

Les ténèbres se dissiperont !

 

Et les chaînes se briseront !

 

Le peuple tunisien s’est soulevé comme une tempête face à l’injustice. De nombreuses familles sont en deuil pour les Martyrs de la révolution mais la peur a changé de camp. Ceux qui ne possèdent rien, les jeunes, les précaires, les chômeurs se sont levés contre la dictature et un pouvoir corrompu. Après 23 ans de pouvoir, avec le soutien de tous les gouvernements occidentaux, le « roi » tunisien a quitté le pays le 14 janvier 2011 à 18 heures 45.

Lire la suitePremière victoire arrachée par le peuple tunisien dans la rue !

VOYEZ LA BÊTISE SUFFISANTE, QUAND ELLE SE MET EN SCÈNE…

 

Quand gouvernent l’incompétence et l’imposture…

Il en va presque du renversement du pouvoir tunisien par son peuple, comme des révélations du site Wikileaks: certains «experts» vous assènent leur analyse en un coup de cuillère à pot, comme si l’évolution d’un monde de plus en plus complexe pouvait être comprise en un clic de souris…

Lire la suiteVOYEZ LA BÊTISE SUFFISANTE, QUAND ELLE SE MET EN SCÈNE…