« L’assassinat de Semira Adamu au prisme de l’intersectionnalité ».

Bonsoir à toutes et tous,

Je remercie les organisateurs pour cette invitation.

Je vais tenter de replacer la question de l’assassinat de Semira Adamu et plus globalement la question des politiques migratoires dans une perspective décoloniale. Il ne s’agit bien évidemment pas de livrer ici une réflexion exhaustive et aboutie, chose qui me serait impossible étant donné le temps qui m’est imparti. Il est plutôt question pour moi d’esquisser un cadre de réflexion et de lutte qui inscrit les politiques migratoires et leur dimension répressive dans le temps long des rapports globaux de domination et d’exploitation du Nord à l’égard du Sud ainsi que des processus de déshumanisation qui sous-tendent ces rapports.

Ces questions prennent place dans le contexte d’une société post-coloniale qui est toujours en prise avec le système-monde. Dans cette perspective, il est certains événements qui jettent une lumière crue sur nos sociétés modernes libérales qui, à première vue, ont l’air d’être pacifiées mais en réalité sont profondément violentes. Le drame de l’assassinat de Semira Adamu fait assurément partie de ces événements tant cette mort et le procès qui s’en est suivi ont mis à nu la froide mécanique du pouvoir, la force et la brutalité dont il est capable pour justifier et perpétuer une situation d’injustice et de domination, ainsi que la discordance manifeste qui existe entre les valeurs humanistes censées régir nos sociétés et l’épreuve de la réalité qui est une négation de ces principes.

Lire la suite« L’assassinat de Semira Adamu au prisme de l’intersectionnalité ».

LES CHIENS DE GARDE DU POUVOIR

LES CHIENS DE GARDE DU POUVOIR que sont LA POLICE font parler d’eux… Du coup, LA PAROLE A ÉTÉ DONNÉE AUX GENS lors de la manifestation internationale CONTRE LES VIOLENCES POLICIÈRES du 15 mars 2018 (à Bruxelles) + S’ORGANISER FACE À CE RACISME D’ÉTAT que subissent les Noirs, les Arabes, Musulmans et Sans-papiers, cible prioritaire de ce système répressif. (PARTIE 1)

Lire la suiteLES CHIENS DE GARDE DU POUVOIR

Vidéo : Féministes ou pas ? Penser la possibilité d’un « féminisme décolonial »

UN FÉMINISME MUSULMAN ET, POURQUOI PAS ? Tant que nos mères rasaient les murs, qu’elles faisaient le ménage avec le foulard, cela ne posait pas de problème. Sauf que là, on est face à des femmes qui ont une analyse politique des enjeux, qui ont cette pensée articulée et qui sont rendues visibles. Donc, des femmes qui contribuent à l’histoire de la résistance des femmes. MALIKA HAMIDI.

 

J’ai besoin avant toute chose de questionner le concept de féminisme avant même de savoir si c’est légitime ou pas. Si, il y a un féminisme islamique ou pas. Un féminisme décolonial ou pas. Un afroféminisme ou pas. AVANT MÊME DE M’ENGAGER LÀ, JE PENSE QU’UNE RÉFLEXION DÉCOLONIALE NOUS OBLIGE À QUESTIONER LE FÉMINISME EN TANT QUE TEL. La pertinence du féminisme et le paradigme dans lequel il est, pour ensuite déterminer si oui ou non il faut aller dans cette direction…On prend le féminisme (par exemple) comme un fait tellement supérieur qu’il n’est pas questionable. C’est une jauge et on doit tous s’adapter à cette jauge…Moi, j’ai un problème d’un point de vue décolonial avec ça. Pourquoi ? HOURIA BOUTELDJA

Lire la suiteVidéo : Féministes ou pas ? Penser la possibilité d’un « féminisme décolonial »

 » Féministes ou pas ? Penser la possibilité d’un « féminisme décolonial »

Samedi 14 octobre à 14:00  Au Pianofabriek Citylab ( Salle Zabriskie ) Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles  » Féministes ou pas ? Penser la possibilité d’un « féminisme décolonial » Depuis quelques années, de nouvelles voix se font entendre pour penser des alternatives au féminisme hégémonique qui a montré ses limites et parfois sa … Lire la suite » Féministes ou pas ? Penser la possibilité d’un « féminisme décolonial »