Interview de Saïd Bouamama, sociologue & militant associatif

46210_466673520038541_771977759_n

Saïdou, chanteur du groupe Zep, et Saïd Bouamama, sociologue et militant, sont attaqués en justice pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » par l’AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour la défense de l’Identité Française et chretienne) suite à la sortie de leur livre et de l’album Nique la France, devoir d’insolence. Nous ne pouvons qu’adhérer totalement aux paroles de la chanson mise en cause : « Nique la France et son passé colonialiste/ ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son histoire impérialiste/ ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes ». ÉGALITÉ soutient la campagne Devoir d’insolence antiraciste et appelle à s’y investir ! Refusons les injonctions à se taire qui sont faites au dominé-e-s et aux exploité-e-s ! Que leur parole s’exprime dans toute leur radicalité !

Lire la suiteInterview de Saïd Bouamama, sociologue & militant associatif

Appel à rejoindre le rassemblement devant l’ambassade du Chili

Alors de la tentative de mobilisation du 14N, des prisonniers politiques Mapuche entraient en grève de la faim… aujourd’hui 3 janvier 2013, 5 ans après l’assassinat de Matias Katrileo, ils le sont toujours… en grève de la faim… encore aujourd’hui

Appel à rejoindre le rassemblement devant l’ambassade du Chili

Lire la suiteAppel à rejoindre le rassemblement devant l’ambassade du Chili

Racisme et esclavagisme par Inès Olude, historienne de l’art et artiste, résistante.

Y a-t-il eu progrès depuis l’abolition de l’esclavage? Que fut cette abolition, sinon un signal adressé aux puissances européennes pour qu’elles mettent la main sur d’immenses territoires, pour transformer leur population en main d’œuvre taillable et corvéable, dans certains cas d’une manière pire que l’esclavage, en perpétrant des génocides?    Que penser des droits de l’homme! Il est temps d’avoir un débat ouvert à ce sujet, de remettre en question les idées toutes faites existant à ce sujet, et même certains préjugés scientifiques. Et si la colonisation n’était que la continuation de l’esclavage ! Et si le racisme en était la conséquence ? Qu’est-ce que le racisme cordial ?
De l’esclavage à… mystère!

Lire la suiteRacisme et esclavagisme par Inès Olude, historienne de l’art et artiste, résistante.

Interview Keny Arkana

Interview

Keny Arkana :

« il faut se réapproprier son pouvoir créateur »

18 décembre par Keny Arkana, Émilie Paumard, Jérémie Cravatte

Keny Arkana est depuis sa prime adolescence une rappeuse qui a la rage au bide : révoltée, indignée, révolutionnaire, insurgée, toujours « la tête dans la lutte ». En 2007, elle a donné un concert à Liège, à l’invitation du CADTM, pour le vingtième anniversaire de la mort de Thomas Sankara |1|. Cinq ans après, nous la retrouvons pour parler de son dernier album, « Tout tourne autour du soleil », sorti début décembre, et du chemin parcouru depuis lors…

Lire la suiteInterview Keny Arkana

Quitter l’univers colonial

Point de vue, par Sadri Khiari| 14 décembre 2012

Quitter l'univers colonial

Sadri khiari, intellectuel et militant tunisien, coauteur avec Houria Bouteldja du récent Nous sommes les indigènes de la république (éd. Amsterdam), invite la gauche française à mesurer et prendre en compte la domination racialiste dont sont l’objet les « émigrés-immigrés » de France et leurs enfants. Dans notre trimestriel (actuellement en kiosques) nous publions des extraits de son intervention prononcée fin octobre lors du colloque du Lausanne « Penser l’émancipation », nous vous proposons de retrouver ce texte dans sa version intégrale.

Lire la suiteQuitter l’univers colonial

« Les spéculateurs devraient être jugés pour crime contre l’humanité »

Jean Ziegler : « Les spéculateurs devraient être jugés pour crime contre l’humanité »

Les ressources de la planète peuvent nourrir 12 milliards d’humains, mais la spéculation et la mainmise des multinationales sur les matières premières créent une pénurie. Conséquence : chaque être humain qui meurt de faim est assassiné, affirme Jean Ziegler, ancien rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation. Il dénonce cette « destruction massive » par les marchés financiers. Des mécanismes construits par l’homme, et que l’homme peut renverser. Entretien.

Propos recueillis par Elodie Bécu

 

 

 

 

 

Lire la suite« Les spéculateurs devraient être jugés pour crime contre l’humanité »

Mehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965

C’est en recou­rant à la force armée et aux com­man­dos assas­sins, en impo­sant des dic­ta­teurs ou en déclen­chant des guer­res comme en Algérie et au Vietnam que le sys­tème impé­ria­liste pense se main­te­nir. C’est dans cet élan révo­lu­tion­naire de la Tricontinentale que se trouve la cause pro­fonde de l’enlè­ve­ment et de l’assas­si­nat de Ben Barka. Pour la même cause d’autres ont aussi été assas­si­nés. En 1965 : le pre­mier minis­tre d’Iran, Ali Mansour, est tué le 22 jan­vier ; un des chefs de l’oppo­si­tion por­tu­gaise, Humberto Delgado, le 13 février ; Malcolm X, le 21 février ; le vice-minis­tre de la défense du Guatemala, Ernesto Molina, le 21 mai. Che Guevara sera abattu le 9 octo­bre 1967, Martin Luther King le 4 avril 1968, Amilcar Cabral le 20 jan­vier 1973, Henri Curiel le 4 mai 1978…

Éliminer Ben Barka était devenu une exi­gence majeure dans la répres­sion inter­na­tio­nale des insur­rec­tions du tiers-monde, qui ne recule devant aucune igno­mi­nie.

Lire la suiteMehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965

Un 11 septembre peut en cacher un autre

Le 11 septembre 1973, Salvador Allende, président démocratiquement élu de la République chilienne, fut assiégé dans son propre palais, la Moneda, au coeur de Santiago. Les putschistes étaient des militaires qui lui avaient juré obédience, et leur chef, Augusto Pinochet, avait été nommé par Allende lui-même au commandement suprême des forces armées.

Depuis la veille, comme par hasard, la marine chilienne et l’US Navy menaient ensemble des manoeuvres au large de Valparaiso.

Lire la suiteUn 11 septembre peut en cacher un autre

Les pauvres, entre mépris et dignité – Faire renaître les cultures populaire

Intervention de Jérémie Piolat, philosophe, le 25 juillet 2012. La communauté Emmaüs-Lescar-Pau et le journal d’analyse politique le Sarkophage ont co-organisé les 24 25 26 juillet 2012 le premier Forum mondial de la pauvreté sur le thème – Les pauvres, entre mépris et dignité – Faire renaître les cultures populaires –

Lire la suiteLes pauvres, entre mépris et dignité – Faire renaître les cultures populaire