Ce que nous savons du tueur d’Orlando

13428528_10154302270282460_8546561079827920648_n

« Après plusieurs jours de compte-rendus et de témoignages, voilà ce que nous savons du tueur d’Orlando :
Il était fils d’immigrés, né et élevé aux USA.
– Il se revendiquait à la fois du Hezbollah, de Al-Qaeda, et de l’État Islamique, trois organisations en guerre les unes contre les autres. Ce qui montre surtout son ignorance à propos de ces trois organisations, et de la politique du Moyen-Orient en général.
– Il ne connaissait quasiment rien à propos de l’Islam, et selon sa femme, son père et ses proche, n’avait rien d’un religieux.
– Il était empêtré dans sa masculinité toxique, était alcoolique, et battait sa femme, ce pour quoi il n’a jamais été inquiété.
– Il était raciste vis-à-vis des Noirs, des Latinos et des autres minorités, et et il a surtout assassiné des Queers racisés.
– Malgré ses propres inclinaisons queer, il était un homophobe dans un pays où 1 personne LGBTQ sur 5 a déjà été victime de crime de haine, dans un pays qui compte plus de 100 lois anti-LGBTQ (de l’interdiction du mariage gay aux lois interdisant aux personnes trans l’accès à leurs toilettes) en vigueur dans une douzaine d’États.
– Il était fan du New York Police Department (NYPD), une des plus célèbres institutions, une institution dont ce pays est très fier. Une institution qui compte plus d’hommes en arme que l’État Islamique. Une institution connue pour espionner de façon disproportionnée les Musulmans en dehors de tout cadre légal. Une institution connue pour sa violence systématique contre les Noirs, les Latinos et les autres minorités.
– Son travail consistait à maltraiter et tabasser des détenus mineurs au sein de la société de « sécurité » G4S, qui l’avait formé. G4S n’est pas seulement la principale société privée impliquée dans le complexe pénitentiaire américain : G4S est aussi impliquée dans les expulsions massives d’immigrés par sa gestion de centres de rétention. G4S participe aussi à l’occupation de la Palestine, « formant » d’autres tueurs de masse en Israël pour assassiner et emprisonner les Palestiniens.
– Il a commis une fusillade massivement meurtrière dans un pays qui a connu 1000 fusillades ces derniers 1200 jours.
– Pour résumer : il était ignorant, en conflit avec lui-même, raciste, sexiste, homophobe, il éprouvait une admiration malsaine pour l’autorité et était obsédé par les armes et par la violence, et c’est sans doute tout ça qui l’a poussé à commettre ses crimes.
Désolé les gens, mais votre soi-disant « islamiste radical d’Afghan [sic, déclaration de Trump] » est aussi américain qu’une apple pie faite de pommes poussées en Amérique et cuite dans un four américain.

Source

 


Laisser un commentaire