La Bataille du voile

Frantz Fanon a abordé sous le titre de la ba­taille du voile, l’enjeu cen­tral constitué par le thème du dé­voi­le­ment des femmes al­gé­riennes du­rant la do­mi­na­tion co­lo­niale fran­çaise. Le voile des femmes était consi­déré comme le sym­bole par ex­cel­lence de la na­ture ré­tro­grade de la so­ciété al­gé­rienne et la co­lo­ni­sa­tion pré­sentée comme une mis­sion de ci­vi­li­sa­tion qui se don­nait pour ob­jectif pre­mier de li­bérer les al­gé­riennes du pa­triarcat arabo-musulman dont elles étaient vic­times en les dévoilant.

Lire la suite

N’est-il pas temps de tirer les conclusions ?

 

Puisque ni Arafat, ni Abbas, ni Haniyeh ne conviennent… n’est-il pas temps de tirer les conclusions ?

Pour tout observateur attentif, rien de bien neuf dans les déclarations récentes de l’ensemble de la diplomatie occidentale à propos de la décision du président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas de ne pas se représenter aux élections prochaines, prévues début 2010. Chacun y est allé de sa petite intervention – jusqu’à Shimon Pérès ! – pour inviter l’intéressé à revoir sa position.

Là où les représentants de nos divers gouvernements ont ignoré depuis des décennies, la détérioration toujours plus grave de la situation dans les Territoires occupés par Israël et tout particulièrement à Gaza, l’empressement à soutenir de manière presque unanime et encourager Mahmoud Abbas à se représenter à ces futures élections, devrait au minimum, nous interpeller.

Lire la suite

La « NO FLY LIST », un nouvel instrument contre la liberté d’expression

Par Paul-Emile Dupret le Vendredi, 11 Septembre 2009

Le 19 Août 2009 , le jumbo d’Air France vol 438 qui effectuait le trajet Paris-Mexico sans escale s’est vu refuser de survoler le territoire des Etats-Unis. En conséquence il a dû changer d’itinéraire, piquer vers le Sud, contourner la Floride par les Caraïbes, ce qui a signifié une heure de vol supplémentaire.

Lire la suite

Pour une déclaration universelle du bien commun de l’humanité

5 mai 2009

Face à la crise financière qui affecte l’ensemble de l’économie mondiale et se combine avec une crise alimentaire, énergétique et climatique, pour déboucher sur un désastre social et humanitaire, diverses réactions se profilent à l’horizon. Certains proposent de punir et de changer les acteurs (les « voleurs de poules », comme dit Michel Camdessus, l’ancien directeur du FMI) pour continuer comme avant. D’autres soulignent la nécessité de réguler le système, mais sans changer les paramètres, comme George Soros. Enfin il y a ceux qui estiment que c’est la logique du système économique contemporain qui est en jeu et qu’il s’agit de trouver des alternatives.

Lire la suite

Lettre aux « Blancs modérés »

Lettre aux « Blancs modérés » à propos de la légitime impatience des Noirs par Martin Luther King À l’occasion du quarantième anniversaire de l’assassinat de Martin Luther King, et de la reparution de ses écrits et discours aux éditions Bayard, nous republions des extraits choisis d’un de ses textes les plus forts : la … Lire la suite

Pour une politique de la racaille

Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues

Histoiresdenlire.be Pour une politique de la racaille - Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues Image

DESCRIPTION

Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues PDF. Découvrez de nouveaux livres avec histoiresdenlire.be. Télécharger un livre Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues en format PDF est plus facile que jamais.

Sadri Khiari propose ici une réflexion sans tabous sur le legs colonial, l’insertion des populations issues de l’immigration, la place de l’Islam dans la République… Et ce dans l’esprit des thèses développées par l’Appel des indigènes de la République. Ces questions sont au cœur de l’élaboration d’une nouvelle identité de gauche en France. S’inspirant d’Albert Memmi, de Frantz Fanon ou encore de Malcolm X, l’auteur revient de manière critique sur l’histoire des luttes de l’immigration et des mouvements antiracistes. Il ébauche alors les contours d’une  » politique de la racaille  » fondée sur la contestation des logiques postcoloniales toujours à l’œuvre, insérée dans une dynamique plus large d’émancipation.

Lire la suite