La gratuité du transport public à Tallinn fait baisser le trafic automobile de 10%

transport-gratuit-aubagne

Participez
Jeux Olympiques : déjouons la STIB
Mobib, portiques, publicité, surveillance électronique, contrôleurs… Les investissements de la STIB, humains et technologiques, ne doivent pas nous faire oublier que la STIB est avant tout un service public qui doit permettre à tous de se déplacer librement. Ces J.O. STIB sont un championnat comico-sportif articulé autour de 5 thèmes : Contrôle, Tarifs, Portiques, Surveillance, Publicité. Infos : homostibien@riseup.net.

Tallinn, la capitale de l’Estonie, a mis en place la gratuité des transports en commun depuis le 1er janvier 2013. Quel premier bilan peut-on tirer du passage à la gratuité après seulement un mois de transports publics gratuits?

En mars dernier, nous parlions du choix historique de la ville de Tallin (419.000 habitants), première capitale au monde à passer à la gratuité du transport public. C’est un choix historique également car c’est la première fois qu’une ville de cette taille passe à la gratuité.

En effet, parmi les arguments avancés par les opposants à la gratuité des transports publics, il y a la taille des villes concernées: selon eux, la gratuité des transports publics est seulement envisageable pour les petits réseaux, à savoir dans des villes de 10.000 à 20.000 habitants. Au-delà, les recettes liées à la vente de tickets seraient trop importantes pour assurer la gratuité.

Le passage à la gratuité dans la ville de Tallinn fait donc figure de test grandeur nature pour envisager la passage à la gratuité au sein des grandes villes. Bien sûr, il s’agit d’un premier bilan après seulement un mois de gratuité, il faudra faire un bilan complet au bout d’un an.

Toujours est-il que le département des transports de la ville de Tallinn a déclaré que, selon les données de flux de trafic, le nombre estimé de véhicules à Tallinn a diminué d’environ 10% de Décembre 2012 à Janvier 2013.

Selon la ville, l’intensité du trafic automobile dans le tunnel Kristiine a été estimée à 66.500 véhicules par jour à la fin de Janvier 2013, soit 7.600 véhicules de moins qu’en Décembre, un mois plus tôt.

Talvo Rüütelmaa, le chef du département de la gestion du trafic a déclaré que ce chiffre inclut les véhicules de transport public, mais puisque leur nombre est resté le même, cela signifie que le nombre total de véhicules en circulation a diminué notablement.

Rüütelmaa considère que « la diminution du flux automobile de 10% à Tallinn constitue un excellent résultat« .

Comme indiqué, 419.830 personnes vivaient dans Tallinn au 1er Janvier, soit 0,9% de plus qu’il y a un an, ce qui pourrait être lié à l’introduction du transport public gratuit pour tous les résidents de Tallinn.

L’augmentation du nombre de la population a été plus rapide dans les derniers mois de l’année, de 366 en Octobre, 475 en Novembre et 1248 en Décembre.

Le budget de la ville de Tallinn de 2013 prévoit d’augmenter l’impôt sur le revenu des particuliers de 17,5 millions d’euros.

A l’occasion du passage à la gratuité, la ville de Tallinn a mis en place un nouveau système de billetterie.

Depuis cette année, tous les habitants de Tallinn peuvent utiliser les transports publics gratuitement, mais ils doivent acquérir une carte de transport personnalisée publique et l’enregistrer en entrant dans le véhicule de transport public. Tous les élèves estoniens jusqu’à l’âge de 19 ans ont également le droit au transport gratuit à Tallinn.

Source

Lire la position d’ ÉGALITÉ  :

Jeux Olympiques - Déjouons la STIB !

Participe aux jeux olympiques !

Mobib, portiques, publicité, surveillance électronique, contrôleurs …C’est ainsi que sous prétexte de « sécurité » et de lutte contre la fraude, la direction de la STIB a mis tout un dispositif de contrôle de notre mobilité.
Les moyens consacrés sont énormes : 8600 caméras (dans les locaux et transports), 36 millions d’euros pour les portiques, 23 millions pour la carte à puce MOBIB (à des fins de marketing et de tracabilité), bientôt 1 milliard pour l’automatisation des rames de métro). La marche technologique et sécuritaire est lancée à grand frais. Il faut encore compter les quelques 360 agents aux uniformes multiples (gris et rouge) et la présence accrue de policiers pour nous plonger dans une société hyper-contrôlée et déshumanisée.Mais, la STIB, c’est aussi et surtout un espace marchand où on parle de «clients» et non d’usagers, où la publicité et les galeries commerciales colonisent toutes les surfaces tant dans les transports que dans les stations. La STIB va progressivement dans le sens d’une privatisation de ses services et la logique de rentabilité maximum l’emporte sur toutes les autres! C’est ainsi que les tarifs au cours de cette dernière décennie ont augmenté deux fois plus que l’inflation. De plus, les réductions en fonction de l’âge ou du statut d’étudiant restent fortement restrictives socialement par rapport aux revenus des usagers.Ces mesures tarifaires et de contrôle visent ainsi à exclure et filtrer toute une partie de la population :  personnes à mobilité réduite, sans-papiers, sans travail ou sans revenus importants. Les choix sont clairs : chasser les «récalcitrants» et les «indésirables» à coup d’amendes et d’arrestations, et favoriser l’accès à une classe de privilégiés.
MAIS ce n’est pas parce que la STIB impose ses règles que l’on doit suivre sans réfléchir! Nous ne voulons pas de transports de luxe ni de contrôles permanents mais bien des transports accessibles à tous !
—————————————————————————————————————

Comme on a pas encore trouvé la formule magique pour transformer les amendes en feuilles mortes…
Faîtes attention aux contrôles, et si vous avez des questions écrivez à homostibien@riseup.net !
homostibiens
La stib a obtenu hier la condamnation d’Inter-Environnement Bruxelles en référé.

Le motif: la mise en ligne sur son site web d’un appel à manifester de manière ludique du collectif « HomoStibien » en questionnant les dispositifs de contrôle (Mobib, portiques, surveillance électronique, contrôleurs, présence policière, arrestation de sans-papiers, …).

http://www.ieb.be/Article-retire
La sitb demandait dans son réquisitoire:

1/ L’interdiction d’organisation de la manifestation sous peine d’une astreinte de … 200.000€
2/ La suppression de l’annonce sur site d’IEB sous peine d’une astreinte de … 5000€ par heure.
3/ L’interdiction de diffusion (sous quelques formes que ce soit) d’une manifestation dont l’objet serait identique ou similaire sous peine d’une astreinte de … 200.000€

De manière complètement hallucinante, le juge a accepté la requête de la STIB visant à censurer l’article sur le site d’Inter-Environnement.

Il faut lire les arguments de la STIB pour convaincre le juge, on est en plein délire !!!

Que cette invitation contient, à la page 2, des propos malveillants a l’égard de la requérante, destinés a jeter le discrédit sur celle-ci et sur la Région de Bruxelles1es~Capitale quant aux mesures prises pour préserver la sécurité des voyageurs et le respect des dispositions légales en matière de transports publics;

Que si cette manifestation a lieu, elle causera un dommage des plus importants a la requérante mais aussi aux usagers du métro et a la mission de service public de transport des personnes dont est investie la requérante;

Que la requérante se verra privée des recettes des titres de transport non seulement des participants à la manifestation mais également des autres usagers qui y prendront exemple.

Que le but déclaré de cette manifestation est de démontrer aux usagers qu’il y a moyen de contourner les dispositifs anti-fraude mis en place. ‘

Que les organisateurs de la manifestation comptent aussi, de maniéré déclarée, endommager les panneaux publicitaires;

Qu’une telle manifestation dans une station de métro, qui plus est aux heures de pointe auxquelles elle est prévue, ne manquerait pas de perturber le trafic des voyageurs et de représenter des risques importants quant à la sécurité;

Que le risque de bousculades, voire d’émeute, n’est pas à négliger d’autant plus qu’il s’agit de locaux clos ce qui rend le risque encore plus grand;

Que le fait de faire de la promotion pour des comportements et actions illégaux crée déjà des dommages a la requérante, puisqu’elle se voit contrainte d’augmenter ses effectifs de sécurité et de surveillance;

Qu’il y a extrême urgence à ce que des mesures soient prises pour tenter d’empêcher cette manifestation, celle—ci étant prévue pour ce jour a partir de 16 heures et pour le samedi 2 mars 2013;

Que les conséquences qu’entraînerait le déroulement de cette manifestation constituent un péril grave et imminent imposant une mesure immédiate;

Que les mesures sollicitées visent a assurer la protection. du droit non seulement de la requérante mais aussi des usagers du métro, droits qui sont évidents et incontestables

Que les organisateurs de la manifestation ne pourraient se prévaloir d°aucun droit puisqu’aussi bien leur seul objectif est la violation des règles légales et réglementaires.

Qu’il a dés lors lieu de faire droit a la demande de la requérante telle que précisée ci-après.

Laisser un commentaire