Agenda des Commémoration SemiraAdamu2018 (A diffuser largement)

Agenda des Commémoration SemiraAdamu2018 (A diffuser largement)

Ce mois sera consacré aux commémorations des 20 ans du meurtre de Semira Adamu. Expo, débats, concerts, rencontres, théâtre, projections, manifestations, séminaires, actions …

A l’heure où la Belgique enferme des familles, où s’annonce l’évacuation forcée du Parc Maximilien, la création au 127 bis d’un « centre administratif national pour la transmigration, la transformation du Petit Château en « centre d’enregistrement » ( l’Echo, 5 sept), où les personnes sans-papiers désespèrent d’obtenir une régularisation et où les morts s’accumulent devant et dans nos frontières, nous sommes persuadés que les revendications de l’appel « Semira Adamu 2018 » sont
plus que nécessaires.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, n’hésitez pas à signer cet appel
via le site internet www.semiraadamu2018.be

 

Ce mois-ci, le 6, s’ouvre le procès de onze personnes, la plupart ayant subi la détention préventive, inculpées pour traite d’être humain après avoir aidé ou hébergé des personnes dites sans papiers à Bruxelles. Ce mois-ci, le gouvernement inaugure une nouvelle prison pour familles étrangères avec leurs enfants. Et ce mois-ci, dans un contexte de radicalisation violente des politiques migratoires, nous commémorons les 20 ans de la mort de Sémira Adamu.

Sémira était une jeune nigérianne de 20 ans qui cherchait refuge à Bruxelles où elle a été incarcérée en centre fermé puis étouffée avec un coussin par des policiers belges, tandis qu’elle tentait de résister à une énième expulsion forcée à l’aéroport de Zaventem. Un grand mouvement d’indignation et de mobilisation provoqua l’inculpation des policiers et la démission du ministre de l’Intérieur de l’époque.

Une vaste programmation est organisée à cette occasion dans de nombreux lieux de Bruxelles tout au long du mois. Le Steki y participe. Tout est repris sur le site de la Coordination Sémira Adamu.

SLAM, CONTES, REPAS, RENCONTRES, FILM…

Dans le cadre de la commémoration des 20 ans de la mort de Sémira Adamu, le Steki déborde sur la place d’en face, la « place des deux bancs », lors d’une soirée où La Vielle Chechette, le Medex et Urban Cinéma mettront aussi la main à la pate. L’un des volets du Steki accueillera la fresque de Dake, et celui de la Vieille Chechette la fresque de Ler, tandis que le Medex organise une soirée autour du Nigeria (pays et nationalité de Sémira) et que Urban Cinéma installe un grand écran sur la place où il projettera, parmis d’autres courts-métrages bruxellois de leur choix, un film réalisé pendant l’intense mouvement politique qui a suivi la mort de Sémira en 1998.

                                                               INAUGURATION DE LA FRESQUE EN MÉMOIRE À SEMIRA ADAMU & Mawda
      11h – 18h > Steki & Chechette > Réalisation des fresques.
16h – 18h > Place > Micro ouvert, avec une équipe de slameuses et des rappeurs de Club Durruti.18h > Medex > expo, repas nigérian et contes.
19h30 > Steki > Casse-croûte & accueil d’auteurs et dessinateurs de la revue 64pages, Cécile Bertrand et Remedium, qui ont contribué au livret consacré à Sémira Adamu.

21h > Place > Projections de Courts-métrages par Urban Cinema
23h – 02h > Medex > Dancefloor afrobeat nigerian 70’s, par dj Mukambo et Le Grand Méchant Loop.

Nous vous invitons à prendre connaissance de toutes les infos sur https://www.semiraadamu2018.be/

Ils ont tué une femme, mais pas son combat.
1998-2018: papiers pour tous et toutes!

Spread the love

Laisser un commentaire