N’est-il pas temps de revoir – enfin sérieusement – le plan de partage de la Palestine ?

Une fois encore, les dirigeants occidentaux se félicitent d’un « important pas en avant » que constitue la déclaration politique du 1er Ministre israélien, B. Netanyahu. Ce dernier ayant susurré dans son premier discours de politique étrangère, sa vision d’un futur État palestinien indépendant. Mais de quel « pas » s’agit-il donc ?

Jamais en reste, les médias occidentaux relayaient en chœur les propos de B. Netanyahu, allant même jusqu’à titrer que cet État projeté par le nouveau prophète hébreu n’était soumis à quasi aucune condition « préalable ». Ce qu’il faut lire parfois !

Lire la suite

La gauche et l’appui à la résistance.

23 janvier 2009 15:51

La gauche et l’appui à la résistance.

Nadine ROSA-ROSSO

Intervention au Forum international de Beyrouth pour la résistance, l’anti-impérialisme, la solidarité des peuples et les alternatives, le 17 janvier 2009.

La question clé de ce forum est celle de l’appui aux résistances à l’impérialisme, partout dans le monde. En tant que militante communiste belge indépendante, je voudrais aborder uniquement le problème de la gauche européenne sur cette question.

Lire la suite

Pour une politique de la racaille

Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues

Histoiresdenlire.be Pour une politique de la racaille - Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues Image

DESCRIPTION

Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues PDF. Découvrez de nouveaux livres avec histoiresdenlire.be. Télécharger un livre Pour une politique de la racaille – Immigré-e-s, indigènes et jeunes de banlieues en format PDF est plus facile que jamais.

Sadri Khiari propose ici une réflexion sans tabous sur le legs colonial, l’insertion des populations issues de l’immigration, la place de l’Islam dans la République… Et ce dans l’esprit des thèses développées par l’Appel des indigènes de la République. Ces questions sont au cœur de l’élaboration d’une nouvelle identité de gauche en France. S’inspirant d’Albert Memmi, de Frantz Fanon ou encore de Malcolm X, l’auteur revient de manière critique sur l’histoire des luttes de l’immigration et des mouvements antiracistes. Il ébauche alors les contours d’une  » politique de la racaille  » fondée sur la contestation des logiques postcoloniales toujours à l’œuvre, insérée dans une dynamique plus large d’émancipation.

Lire la suite