Urgence pédagogique à l’attention des médias français

Face à l’indigeste tarte à la crème qui nous a été proposée ces derniers jours par l’ensemble des médias français célébrant le « triste anniversaire des 5 ans de détention du jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit », il me paraît urgent de rappeler certains faits:
–          > le prisonnier en question est un soldat. Capturé par la résistance palestinienne lors d’opérations dans la Bande de Gaza où il n’avait rien à y faire, sinon exercer comme ses compères, ses exactions à l’encontre de populations occupées;
–          > rappel: qu’est-ce qu’un soldat? C’est un individu qui accepte une formation au combat et à la guerre. En d’autres mots, son apprentissage a pour objectif de tuer;
–      > les lois israéliennes permettant à tout individu de refuser d’effectuer son service militaire, en devenant objecteur de conscience, c’est donc le strict choix de ce soldat de le prester ou non, et donc, d’en subir les risques éventuels en connaissance de cause;
–       > en-dehors de faire l’apologie du service militaire et de celles et ceux qui s’y soumettent, je ne vois pas très bien le but de ces relais médiatiques, sauf à penser que l’Etat français et les médias qu’il contrôle, sont singulièrement complices de soutien à l’apartheid contenu, mis en place et vérifié chaque jour dans l’idéologie sioniste.

Lire la suiteUrgence pédagogique à l’attention des médias français

De l’art du sondage comme technique de propagande…

 

« La moitié des élèves musulmans à Bruxelles sont antisémites »[1]… est ce qui ressort d’une étude intitulée « Jong in Brussel » de la plate-forme Onderzoek Jeugd et dont les résultats ont été publiés jeudi 12 mai 2011 dans le journal De Morgen.

Ce qui me cause souci, n’est pas tant l’« étude » de la plate-forme  Onderzoek Jeugd, mais le relais qu’en fait la presse, sans autres éléments que ceux qui lui sont fournis par cette « étude », ce qui participe ainsi de manière passive au risque de banalisation de l’islamophobie.

Lire la suiteDe l’art du sondage comme technique de propagande…

LA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID. ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

cvfg

 


LA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID.

 

ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

 

Au Caire, le 5 janvier 1948, Abd el-Krim, dirigeant révolutionnaire rifain pour l’indépendance déclarait : « Je me réjouis, pour terminer, de pouvoir féliciter nos frères, qui mènent le Djihad pour la Palestine-sœur, leur souhaitant la libération et les assurant de la collaboration de tous les pays maghrébins et de leur résolution de prendre toutes les dispositions pour participer à la délivrance de leur pays et pour la conservation de son unité et de son caractère arabe ».

 

Le vendredi 17 décembre 2010 a démarré un mouvement de protestation à Sidi Bouzid (Tunisie).Le peuple tunisien s’est soulevé comme une tempête face à l’injustice.

 

Quelques semaines plus tard, c’est au tour des quartiers populaires d’Alger d’exploser.

 

Au Maroc, en Jordanie, en Mauritanie, en Arabie Saoudite, au Yémen,… partout les manifestations ont éclaté ces dernières semaines.

 

Ce mardi 25 Janvier, des milliers d’Égyptiens sont descendus dans les rues du Caire aux cris de «Moubarak dégage!».

 

Le rapprochement est clair. Ben Ali 23 ans de pouvoir, contre presque 30 pour Hosni Moubarak.

 

«Moubarak dégage, tu es injuste, tu nous affames, tu nous tortures dans tes commissariats, tu es un agent des Américains», lançait une mère de famille venue manifester dans le quartier de Mohandessine, dans l’ouest du Caire, un drapeau égyptien à la main.

Lire la suiteLA MARCHE POUR LA PALESTINE A COMMENCE A SIDI-BOUZID. ELLE EST AU CAIRE AUJOURD’HUI!

Hommage au grand écrivain portugais, José Saramago

 

L’écrivain portugais José Samarago (1922-2010), prix Nobel de littérature en 1998, est décédé ce vendredi 18 juin 2010 à 87 ans.

C’est grâce au film documentaire « Écrivains des frontières » de Samir Abdallah que j’ai découvert, il y a quelques années, certains écrivains comme Russel Banks et José Saramago.

Ce défenseur des opprimés, adversaire des oppresseurs avait fait tout naturellement sienne la cause palestinienne.

Lire la suiteHommage au grand écrivain portugais, José Saramago

Décriminaliser la résistance pour mieux la soutenir

L’agression sioniste contre Gaza de l’hiver 2008-2009 est la continuation de la guerre de colonisation commencée en 1947. Cette dernière guerre a été préparée politiquement, particulièrement pour le public occidental, par le placement, par les USA et l’Union européenne, du Hamas, du Jihad Islamique, du FPLP et de cinq autres organisations de résistance palestinienne sur la liste des organisations terroristes.

Or pour Dirk Marty, rapporteur au Conseil de l’Europe, « se trouver sur cette liste équivaut à une condamnation à mort ». L’offensive contre GAZA avait pour but clair d’exécuter cette peine de mort : liquider la résistance palestinienne à travers la destruction du gouvernement palestinien démocratiquement élu, dirigé.

Lire la suiteDécriminaliser la résistance pour mieux la soutenir

N’est-il pas temps de tirer les conclusions ?

 

Puisque ni Arafat, ni Abbas, ni Haniyeh ne conviennent… n’est-il pas temps de tirer les conclusions ?

Pour tout observateur attentif, rien de bien neuf dans les déclarations récentes de l’ensemble de la diplomatie occidentale à propos de la décision du président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas de ne pas se représenter aux élections prochaines, prévues début 2010. Chacun y est allé de sa petite intervention – jusqu’à Shimon Pérès ! – pour inviter l’intéressé à revoir sa position.

Là où les représentants de nos divers gouvernements ont ignoré depuis des décennies, la détérioration toujours plus grave de la situation dans les Territoires occupés par Israël et tout particulièrement à Gaza, l’empressement à soutenir de manière presque unanime et encourager Mahmoud Abbas à se représenter à ces futures élections, devrait au minimum, nous interpeller.

Lire la suiteN’est-il pas temps de tirer les conclusions ?