La négrophobie ou le plus accepté des racismes

black_power

 

 

Même au sein de la classe politique belge, beaucoup ignorent jusqu’à la définition du terme. Alors sa réalité institutionnelle dévastatrice pour nombre d’individus et de familles depuis des décennies … Né-gro-pho-bie ! Cette peur-rejet du nègre insufflée par le racisme bénéficie d’une invisibilité sociopolitique. Complète, voulue, entretenue. Tandis que les mots « islamophobie » et « homophobie » font partie du langage courant, la « négrophobie », elle, végète au fond d’un lac de résignation et d’indifférence « bien de chez nous ». Normal, dans un pays qui rejette obstinément tout vrai débat médiatique sur son lourd passif colonial ? Normal, dans un pays où la Justice et les médias élèvent le torchon raciste  Tintin au Congo  au rang d’œuvre culturelle intouchable ? Normal, dans une société qui consolide une hiérarchisation raciale et paternaliste au bas de laquelle les personnes d’origine africaine sont sommées de « rester à leur place » ? Maximin Emagna ne le pense pas. Politologue et activiste, il lutte depuis plus de 10 ans contre la négrophobie en Europe. Dans une lettre ouverte, diffusée le 20 mars dernier, il interpellait le Premier ministre Elio Di Rupo, les Ministres-présidents et les présidents de partis sur leur inaction en la matière. Quinze jours plus tard, c’est l’habituel silence politique et médiatique… Parce que combattre toutes les formes de racisme demeure un repère journalistique, FDC a choisi de relayer plusieurs extraits de cette lettre ouverte (*).

Lire la suiteLa négrophobie ou le plus accepté des racismes

Être Afghan en Belgique

Par Julie Jaroszewski et Aurore Van Opstal, 31 décembre 2013

Depuis plusieurs mois, 400 afghans demandeurs d’asile luttent pour obtenir une régularisation collective ainsi qu’un moratoire sur les expulsions en Afghanistan. Afin de mieux comprendre leurs parcours, leurs revendications et leurs motivations, FDC est parti à la rencontre de l’un d’entre-eux. Ramin D. Boy, 18 ans, raconte son parcours personnel et, avec une intense lucidité, partage son analyse politique de la situation afghane, des impacts de la Belgique sur cette dernière et de la manière dont le « dossier afghans » est traité aujourd’hui par les autorités belges.

ramin3

Ramin D.Boy, 18 ans, afghan, étudie à Anvers.

Lire la suiteÊtre Afghan en Belgique

Ces violences dont on ne parle pas !

 

Ces violences dont on ne parle pas !
par Leïla Belkacem – publié le lundi 21 novembre 2011

C’est bientôt le 25 novembre journée contre les violences faites aux femmes. A cette occasion, il est bon de rappeler qu’il est des violences dont on ne parle pas, que beaucoup ne connaissent pas et que d’aucuns ne condamneront pas. Ces violences sont celles que subissent quotidiennement les femmes musulmanes qui portent un voile.

Lire la suiteCes violences dont on ne parle pas !