Miguel Angel Peña Moreno est menacé d’une extradition imminente vers le Chili. Il faut empêcher ce crime.

 

 

Le Chili demande à la Belgique d'extrader un suspect d'assassinat

 

(16/12/2011)

 

 

La Haute Cour de justice chilienne a donné son feu vert jeudi à l’envoi de la demande d’extradition

SANTIAGO DU CHILI Le Chili va demander à la Belgique d’extrader Miguel Angels Peña Moreno, soupçonné d’avoir appartenu au groupement armé qui avait assassiné en 1991 le sénateur de droite Jaime Guzman, rapporte vendredi le site Lasegunda.com.

Jaime Guzman était, durant la dictature au Chili, le conseiller juridique du général Augusto Pinochet. Le sénateur de l’Union Democrata Independientes (UDI) avait été tué par balle en 1991, alors qu’il quittait une université dans laquelle il enseignait.

Un juge chilien a établi après enquête que M. Peña habitait actuellement en Belgique. La Haute Cour de justice chilienne a donné son feu vert jeudi à l’envoi de la demande d’extradition.

 

© La Dernière Heure 2011

Lire la suiteMiguel Angel Peña Moreno est menacé d’une extradition imminente vers le Chili. Il faut empêcher ce crime.

Rassemblement contre le nouveau centre fermé « le Caricole » à Steenokkerzeel

 

Caricflyerfr-medium

Rassemblement contre le nouveau centre fermé « le Caricole » à Steenokkerzeel

 

NON à l’enfermement!

Un nouveau centre fermé, surnommé « Caricole » en raison de sa forme de spirale, sera très prochainement inauguré à Steenokkerzeel, à deux pas du 127bis. Une prison de plus pour enfermer des hommes, des femmes et des enfants qui n’ont fait qu’essayer d’améliorer leur existence ou de fuir des situations intenables.
NON à l’enfermement!

Le plus ancien centre fermé de Belgique (le 127) était un bâtiment de fortune. Après 23 ans de provisoire, de condamnations de la Belgique pour sa gestion particulièrement inhumaine de la déportation des migrants, ce Caricole flambant neuf, vient remplacer par son concept architectural nouveau, les préfabriqués du 127 et le local INAD, moyennant la bagatelle de 10 millions d’euros. On rêve de tels budgets pour tenter de résoudre la crise de l’accueil.

Faut-il se réjouir avec ceux qui viendront sabrer le champagne à Steenokkerzeel courant décembre de la mise en fonction de cette nouvelle prison modèle ?

Lire la suiteRassemblement contre le nouveau centre fermé « le Caricole » à Steenokkerzeel

Belgique : Les chômeurs braqués par le gouvernement

 

lundi 12 décembre 2011
Dernière modification : lundi 12 décembre 2011

Après plus d’un an de tractations institutionnelles et 4 mois de négociations socio-économiques, un gouvernement s’est formé en Belgique. La « note gouvernementale » est devenue publique après la manifestation syndicale (65.000 personnes) contre l’austérité du vendredi 2 décembre. Elle imite, en partie, les plans d’austérité qui frappent la Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre et l’Irlande. Ici comme ailleurs, au nom de « rassurer les marchés » le gouvernement s’attaque aux formes de protection collective et singulièrement aux allocataires sociaux. Très concrètement ce sont 110.000 personnes qui risquent dans trois ans de perdre leur revenu si cet accord gouvernemental est voté. Tour d’horizon des futures mesures au niveau du chômage.

Les chômeurs sont trop gros : on dégraisse !

Lire la suiteBelgique : Les chômeurs braqués par le gouvernement

Violences policières – Matongé 05/12/2011

source : ddimax, Youtube, le 9 décembre 2011

Un jeune Angolais travaillant dans un théâtre de la région de Porte de Namur, Bruxelles, se fait agresser au sein même de son lieu de travail par des policiers et des chiens. Une bavure policière qui fait l’objet d’une plainte déposée au parquet. Faites tourner.

Lire la suiteViolences policières – Matongé 05/12/2011

« La décolonisation de la République reste à l’ordre du jour ! »

mardi 6 décembre 2011
« La décolonisation de la République reste à l’ordre du jour ! » Cinquante ans après, l’actualité de Fanon brûle.

Né à Fort-de-France, parti combattre les armées hitlériennes en Europe, revenu blessé (et décoré) de la guerre, élève brillant au lycée puis étudiant non moins brillant à la faculté de Lyon, médecin-chef compétent à l’hôpital de « Joinville-Blida ». Ainsi présenté, l’itinéraire de Frantz Fanon aurait pu être celui d’un Français, né dans les années 1920, àla formation et à la carrière accomplies et qui aurait même pu aspirer à d’importantes fonctions dites politiques. Pourtant, si on présente ce même parcours comme celui d’un Noir, descendant d’esclaves, qui a choisi d’aller travailler en terre arabe et a fait sien le combat du peuple algérien pour l’indépendance, au point de se sentir lui-même pleinement algérien, alors cet itinéraire n’a plus rien à voir avec celui de notre Français. Encore moins avec celui de notre « homme politique ». La différence, bien entendu, c’est la race.

Lire la suite« La décolonisation de la République reste à l’ordre du jour ! »

Stop CONTROLE AU FACIES

LE CONTROLE AU FACIES

Le contrôle au faciès est un contrôle d’identité motivé par l’apparence d’une personne plutôt que par son comportement ou ses actions. C’est illégal. Une étude sur les contrôles d’identités à Paris » démontre que le contrôle au faciès touche prioritairement ceux qui sont perçus comme « jeunes » (11 fois plus), « noirs » (6 fois plus que les « blancs »), ou « arabes » (8 fois plus).

Le collectif   » stop le contrôle au faciès  » regroupe de manière informelle individus et forces de mobilisation sensibles à la question des contrôles abusifs.

Héritiers de vos luttes contre les injustices et de vos combats pour l’égalité, le collectif à développé une série d’outils qui permets à chaque structure de mener l’action en toute indépendance sur son territoire selon ses capacités. cf le site http://stoplecontroleaufacies.fr/slcaf/

Voici le 1er épisode de la série «Mon 1er contrôle d’identité » Avec le rappeur Mac Tyer.

http://www.youtube.com/watch?v=4_xfqM6xxxg&feature=mfu_in_order&list=UL

La guerre contre le contrôle au faciès est déclarée

Lire la suiteStop CONTROLE AU FACIES

loi “anti-voile intégral” devant la Cour constitutionnelle.

Loi “anti-voile intégral” :

Justice and Democracy saisit la Cour constitutionnelle

source : mail de info@justicedemocracy.org, le 19/11/2011

—–>>> début du mail

D’avance merci pour votre aimable contribution à la diffusion de cette communication

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lire la suiteloi “anti-voile intégral” devant la Cour constitutionnelle.

Pour que s’arrête la peur !

 

Pierre PICCININProfesseur d’histoire et de sciences politiques

Europe – Sionisme – Pour que s’arrête la peur ! (La Libre Belgique, 28 octobre 2011)

« Conflit israélo-palestinien : dérapage à l’ULB », La Libre Belgique, 27 septembre 2011

Le mardi 27 septembre, le quotidien La Libre Belgique (LLB), auquel je collaborais depuis plusieurs années, a publié un billet assassin m’incriminant personnellement, ainsi que Souhail Chichah, chercheur en économie de la discrimination à l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

Selon les termes de ce billet, Souhail Chichah et moi-même, tous deux « membres de l’ULB », aurions « approuvé les outrances d’un étudiant en sciences politiques » qui, dans un commentaire posté sur le site de socialisation Facebook, qualifiait de manière peu amène le philosophe Guy Haarscher, professeur à l’ULB (l’étudiant réagissait aux prises de position de ce professeur, favorable à l’intervention de l’OTAN en Libye).

À l’origine de ce billet ? Une déclaration de l’Union des Étudiants juifs de Belgique (UEJB), qui, faisant écho à une publication du site Philosémitisme, se disait inquiète de « l’importation du conflit israélo-palestinien en Belgique ».

Lire la suitePour que s’arrête la peur !

Urgence pédagogique à l’attention des médias français

Face à l’indigeste tarte à la crème qui nous a été proposée ces derniers jours par l’ensemble des médias français célébrant le « triste anniversaire des 5 ans de détention du jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit », il me paraît urgent de rappeler certains faits:
–          > le prisonnier en question est un soldat. Capturé par la résistance palestinienne lors d’opérations dans la Bande de Gaza où il n’avait rien à y faire, sinon exercer comme ses compères, ses exactions à l’encontre de populations occupées;
–          > rappel: qu’est-ce qu’un soldat? C’est un individu qui accepte une formation au combat et à la guerre. En d’autres mots, son apprentissage a pour objectif de tuer;
–      > les lois israéliennes permettant à tout individu de refuser d’effectuer son service militaire, en devenant objecteur de conscience, c’est donc le strict choix de ce soldat de le prester ou non, et donc, d’en subir les risques éventuels en connaissance de cause;
–       > en-dehors de faire l’apologie du service militaire et de celles et ceux qui s’y soumettent, je ne vois pas très bien le but de ces relais médiatiques, sauf à penser que l’Etat français et les médias qu’il contrôle, sont singulièrement complices de soutien à l’apartheid contenu, mis en place et vérifié chaque jour dans l’idéologie sioniste.

Lire la suiteUrgence pédagogique à l’attention des médias français