Decolonize l’U(L)B !

index0« J’appelle société bourgeoise une société close où il ne fait pas bon vivre, où l’air est pourri, les idées et les gens en putréfaction. Et je crois qu’un homme qui prend position contre cette mort est en un sens un révolutionnaire.» (Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs)


« En tant qu’homme, je m’engage à affronter le risque de l’anéantissement pour que deux ou trois vérités jettent sur le monde leur essentielle clarté.» (Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs)

Lire la suiteDecolonize l’U(L)B !

Journée Internationale contre les brutalités policières

 

http://operationleakspin.files.wordpress.com/2011/10/police-brutality-back.jpg

 

 

 

Dans le cadre de la Journée Internationale contre les brutalités policières, la JOC et une série d’autres associations comme la Ligue des Droit de l’Homme, Action pour la Paix, MIR-IRG, Egalité…   organisent une manifestation qui servira de plateforme pour mettre en évidence les cas, de plus en plus nombreux, de violences de la police. En effet, depuis la répression du camp No Border, les abus de la police vont crescendo en parallèle avec l’intensification des luttes. Mais il n’y a pas que la police politique qui est de plus en plus violente, dans les quartiers le racisme, la violence et l’arbitraire sont la règle depuis longtemps.

Lire la suiteJournée Internationale contre les brutalités policières

Le Procès No Border

 

Le Procès No Border

Septembre 2010, Euromanifestation. La LDH est informée des nombreuses arrestations préventives et témoignages de violences policières à l’encontre des militants de No Border.
Février 2012, Palais de Justice de Bruxelles. Un procès est ouvert : celui des atteintes parfois violentes à la liberté d’expression par les forces de l’ordre ? Non : celui de deux militants de No Border… pour rébellion.

Une membre de la LDH nous a proposé de suivre ce procès. Elle nous a fait parvenir son témoignage personnel, critique, à chaud et forcément subjectif, du déroulement des audiences.
Nous lui avons donné carte blanche.

Lire la suiteLe Procès No Border

Zionisme als modderwerpen ( FR/NL )

 

Zionisme als modderwerpen

van Eric Hulsens

Traduction de l’ article en français en dessous.

DeWereldMorgen.be -

 

Viviane Teitelbaum , MR-politica, heeft via een open brief druk uitgeoefend op de rector van de ULB om krachtig te reageren tegen de protestactie Burqa Pride van 7 februari. (1) Die actie was gericht tegen het kritiekloos promoten van de  essayiste Caroline Fourest, omstreden vanwege haar islamofobie en haar dubieuze werkwijze. Teitelbaum viseert in haar brief op de eerste plaats Souhail Chichah, het boegbeeld van de actie. Maar ze attaqueert ook Nordine Saïdi van de jonge politieke partij Egalité in Brussel, die aan de actie meedeed. Het loont de moeite om de retoriek van Teitelbaum eens van dichterbij te bekijken: hier zie je het zionisme in morele staat van ontsporing.

Lire la suiteZionisme als modderwerpen ( FR/NL )

De quoi la Burqa pride est-elle le nom ?

De quoi la Burqa pride est-elle le nom ?

Une hystérie politico-médiatique aux relents racistes et islamophobes vient de secouer la Belgique francophone. En cause : une « Burqa pride » organisée par un collectif de militants à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Fallacieusement décrits comme des « intégristes islamistes », ces «  assassins de la démocratie  » ont commis un abominable crime : chahuter une tribune donnée par l’ULB à la journaliste française Caroline Fourest. Désigné comme l’instigateur du chahut, Souhail Chichah, chercheur à l’ULB et Belge d’origine marocaine, est devenu en 24 heures « l’ennemi public n°1 » des libertés démocratiques. Son licenciement est exigé à grands cris par plusieurs élites du pays. Depuis le 22 février, il fait l’objet d’une fulgurante « instruction disciplinaire » visant « une suspension d’un mois ou le renvoi pur et simple » … Cette diabolisation ahurissante confirme le règne d’un « deux poids deux mesures » structurel dans nos sociétés francophones. Selon que vous soyez essentialisé « blanc » ou « arabe » et « noir », votre droit à la contestation pacifique sera ou non criminalisé.

Lire la suiteDe quoi la Burqa pride est-elle le nom ?

Désacraliser l’Université Libre de Bruxelles

Désacraliser l’Université Libre de Bruxelles

par Nordine Saïdi

Le mardi 7 février, se tenait un « débat » à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) sur le thème « L’extrême droite est-elle devenue fréquentable ? » auquel Caroline Fourest, l’islamophobe et « sérial menteuse » était invitée au coté d’Hervé Hasquin sous la « modération » de Guy Haarscher.

Pour moi, participant actif de l’action « Burqa bla bla » /« Burqa pride », la réponse à la question « L’extrême droite est-elle devenue fréquentable ?  » est clairement : « Oui » !

Il suffit de voir le nom des intervenants !

Lire la suiteDésacraliser l’Université Libre de Bruxelles

Je suis tombé par terre c’est la faute à Venner, tempête dans un verre d’eau c’est la faute à Caro

 

Quelques réflexions sur l’éthique de la discussion, assorties de souvenirs personnels, après l’opération Burqa-blabla et ses invraisemblables suites

par Pierre Tevanian, 23 février

Le 7 février 2012 devait se tenir, dans l’enceinte de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), une conférence-débat en présence de Caroline Fourest, autour de la question suivante : « L’extrême-droite est-elle devenue fréquentable ? ». Considérant le choix de cette conférencière comme particulièrement inapproprié par rapport au sujet, un assistant de l’ULB, Souhail Chichah, a organisé une “burqa pride” pour protester contre la venue d’une idéologue qui, justement, représente à ses yeux « l’extrême droite respectable ». S’ensuit un joyeux chahut, l’interruption du débat, rien d’extraordinaire donc… sauf que, dès le lendemain, la presse belge fait de ce micro-événement une affaire d’Etat, sonne l’alerte à la menace islamiste et reprend pour argent comptant le qualificatif d’ « extrême droite » adressé par Soeur Carolineà ses contradicteurs (lire à ce sujet ce compte-rendu). Quelques jours après, Souhail Chichah est menacé de représailles par les autorités académiques de l’ULB, une pétition signée par des milliers de personnes exige son renvoi, et le tout nouveau Huffington Post [1] ouvre grand ses colonnes à une lecture toute fourestienne des événements, dans laquelle Soeur Caroline se donne le trop beau rôle de l’héroïque opposante à « tous les extrémismes ». En soutien à Souhail Chichah et à tous les chahuteurs diffamés, voici quelques réflexions personnelles.

Lire la suiteJe suis tombé par terre c’est la faute à Venner, tempête dans un verre d’eau c’est la faute à Caro

« Chahutage » à l’ULB : une défourestation réussie !

par Houria Bouteldja, Porte-parole du PIR (Parti des Indigènes de la République)

Caroline Fourest est lamentable : elle s’est fait une spécialité de réactiver toutes les vieilles ficelles utilisées par tous les fachos et autres colonialistes qui hantent l’histoire de France. C’est à une vieille tradition qu’appartient en effet la journaliste multicarte : celle par exemple des prétendus « anarchistes de droite » – entité insensée et extravagante consistant en réalité à pouvoir être pleinement, sans culpabilité aucune, « de droite », sans jamais avoir à en assumer aucune conséquence – donc en jouissant du capital symbolique des amoureux de la liberté. Ou encore celle du fameux colon pilleur-massacreur arguant d’une mission civilisatrice généreuse et humaniste, n’empêchant pas accessoirement, pour le bien des barbares, de voler, torturer et jeter des corps dans la Seine.

Lire la suite« Chahutage » à l’ULB : une défourestation réussie !

Malcolm X et le problème de la violence

 

http://www.drawin.fr/uploads/1228692609.jpg

lundi 20 février 2012 Malcolm X et le problème de la violence : Enjeux de la stratégie de la non-violence

L’alternative séparatiste ne conduisant à aucune action concrète, comme l’explique en filigrane Malcolm X décrivant la stratégie de réussite économique et morale de Elijah Muhammad, « prophète » de la Nation of Islam :

Un jour M. Muhammad trouva un verre d’eau sale sur un comptoir. Il posa à côté un verre propre. « Tu veux savoir comment disséminer mes idées, dit-il, montrant du doigt les deux verres. Ne condamne pas celui dont le verre est sale. Contente-toi de lui montrer le tien, qui est propre. Il l’examinera de lui-même. Ainsi tu n’auras pas à en vanter la propreté. » C’est de tout ce que M. Muhammad m’a appris, ce qui me reste le plus présent à l’esprit, quoique je n’aie pas toujours suivi son conseil. J’aime trop la bagarre. J’ai tendance à dire aux gens que leur verre est sale.1

Lire la suiteMalcolm X et le problème de la violence