L’incitation « indirecte » au terrorisme sera punie

L’incitation « indirecte » au terrorisme sera punie

Article publié dans Le Soir du 30 janvier 2013

À l’avenir, l’incitation « indirecte » au terrorisme sera considérée comme un délit.Du moins si le projet de loi déposé par la ministre Turtelboom (Open VLD) et voté mercredi en commission Justice du Sénat – majorité contre opposition (Ecolo-Groen, N-VA, VB) – est adopté en l’état.

Lire la suiteL’incitation « indirecte » au terrorisme sera punie

Interview de Saïd Bouamama, sociologue & militant associatif

46210_466673520038541_771977759_n

Saïdou, chanteur du groupe Zep, et Saïd Bouamama, sociologue et militant, sont attaqués en justice pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » par l’AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour la défense de l’Identité Française et chretienne) suite à la sortie de leur livre et de l’album Nique la France, devoir d’insolence. Nous ne pouvons qu’adhérer totalement aux paroles de la chanson mise en cause : « Nique la France et son passé colonialiste/ ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son histoire impérialiste/ ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes ». ÉGALITÉ soutient la campagne Devoir d’insolence antiraciste et appelle à s’y investir ! Refusons les injonctions à se taire qui sont faites au dominé-e-s et aux exploité-e-s ! Que leur parole s’exprime dans toute leur radicalité !

Lire la suiteInterview de Saïd Bouamama, sociologue & militant associatif

Hommage à Patrice Lumumba, assassiné le 17 janvier


Lumumba et les aspirations du Congo (Octobre 1960) par Nzwamba

Patrice Lumumba : devoir de mémoire, droit à la vérité et soif de justice !

Le 17 janvier 1961, l’ancien Premier ministre congolais Patrice Lumumba était assassiné. Une mort tragique orchestrée depuis Léopoldville, Bruxelles et Washington.http://mikeely.files.wordpress.com/2011/01/patrice_lumumba2.jpg

La famille de Patrice Lumumba a déposé plainte devant la justice bruxelloise en juin 2011 en s’appuyant sur la loi de compétence universelle qui autorise les poursuites en cas de crimes de guerre ou crimes contre l’humanité commis hors du territoire, à condition que les plaignants ou les prévenus aient un lien avec la Belgique.

Les constitutions de partie civile visaient douze personnalités, dont huit sont encore en vie. Des hauts fonctionnaires, mais aussi des hommes politiques, des militaires et des policiers.

La Belgique n’en a décidément pas encore fini avec son passé colonial.

Lire la suiteHommage à Patrice Lumumba, assassiné le 17 janvier

Appel urgent contre la guerre au Mali

Mali3
Appel urgent du parti Egalité contre la guerre au Mali

Après être entrée en guerre contre l’Afghanistan et la Libye, c’est maintenant au Mali que la Belgique déclare la guerre !

En effet, ce mardi 15 Janvier 2013, les principaux ministres du gouvernement se sont réunis en Comité ministériel restreint à propos de la situation au Mali. L’armée belge interviendra bien en appui de l’armée française dans l’agression du Mali appelé opération SERVAL, du nom de ce félin qui peut uriner jusqu’à 30 fois par heure pour marquer son territoire,  car Il s’agit bien d’une guerre de (re)colonisation des territoires.

Lire la suiteAppel urgent contre la guerre au Mali

Appel urgent du parti Egalité contre la guerre au Mali

http://77.img.v4.skyrock.net/0727/74020727/pics/2906834015_1.jpg
Appel urgent du parti Egalité contre la guerre au Mali

Après être entrée en guerre contre l’Afghanistan et la Libye, c’est maintenant au Mali que la Belgique déclare la guerre ! 

En effet, ce mardi 15 Janvier 2013, les principaux ministres du gouvernement se sont réunis en Comité ministériel restreint à propos de la situation au Mali. L’armée belge interviendra bien en appui de l’armée française dans l’agression du Mali appelé opération SERVAL, du nom de ce félin qui peut uriner jusqu’à 30 fois par heure pour marquer son territoire,  car Il s’agit bien d’une guerre de (re)colonisation des territoires.

Lire la suiteAppel urgent du parti Egalité contre la guerre au Mali

Racisme et esclavagisme par Inès Olude, historienne de l’art et artiste, résistante.

Y a-t-il eu progrès depuis l’abolition de l’esclavage? Que fut cette abolition, sinon un signal adressé aux puissances européennes pour qu’elles mettent la main sur d’immenses territoires, pour transformer leur population en main d’œuvre taillable et corvéable, dans certains cas d’une manière pire que l’esclavage, en perpétrant des génocides?    Que penser des droits de l’homme! Il est temps d’avoir un débat ouvert à ce sujet, de remettre en question les idées toutes faites existant à ce sujet, et même certains préjugés scientifiques. Et si la colonisation n’était que la continuation de l’esclavage ! Et si le racisme en était la conséquence ? Qu’est-ce que le racisme cordial ?
De l’esclavage à… mystère!

Lire la suiteRacisme et esclavagisme par Inès Olude, historienne de l’art et artiste, résistante.

Conversation inédite avec James Baldwin

Le corps de John Brown :
Conversation entre James Baldwin et Frank Shatz
Suivi de « Figures » de Russell Banks
par James Baldwin et Frank Shatz

Dans un enregistrement retrouvé par le romancier Russell Banks dans la bibliothèque de Lake Placid, James Baldwin, interrogé par Frantz Shatz, revenait sur le statut de l’action insurrectionnelle de John Brown. Brown était un abolitionniste étatsunien blanc, ami de Frederick Douglass, qui entendait abolir l’esclavage par la force des armes dans plusieurs États esclavagistes du sud des États-Unis. Sa dernière tentative fut de prendre d’assaut en 1859 une réserve d’arme fédérale à Harpers Ferry (État de Virginie) dans le but d’armer les révoltes d’esclaves et de leur permettre de fuir les États esclavagistes. Brown échoua et fut jugé pour trahison et pendu quelques mois plus tard.

Lire la suiteConversation inédite avec James Baldwin

Quitter l’univers colonial

Point de vue, par Sadri Khiari| 14 décembre 2012

Quitter l'univers colonial

Sadri khiari, intellectuel et militant tunisien, coauteur avec Houria Bouteldja du récent Nous sommes les indigènes de la république (éd. Amsterdam), invite la gauche française à mesurer et prendre en compte la domination racialiste dont sont l’objet les « émigrés-immigrés » de France et leurs enfants. Dans notre trimestriel (actuellement en kiosques) nous publions des extraits de son intervention prononcée fin octobre lors du colloque du Lausanne « Penser l’émancipation », nous vous proposons de retrouver ce texte dans sa version intégrale.

Lire la suiteQuitter l’univers colonial

Irak : après les feux de la guerre, les cancers

Irak : après les feux de la guerre, les cancers

par Agnès Stienne décembre 2012

C’est en homme satisfait que l’ancien premier ministre britannique Tony Blair déclarait à l’automne 2012 que « les forces britanniques devaient être fières de leur intervention en Irak, lors de l’invasion américaine, car le pays a connu une forte croissance économique depuis que Saddam Hussein a été chassé du pouvoir en 2003 », et se réjouissait d’« une chute de la mortalité infantile ». Ces déclarations enthousiastes ont indigné les médecins irakiens, qui doivent faire face à une progression alarmantes des cancers et des malformations congénitales des nouveaux-nés dans les villes bombardées par la coalition internationale.

Lire la suiteIrak : après les feux de la guerre, les cancers