Les routes de la liberté

Depuis quelques semaines, le monde vit une série d’évènements sans précédent. Des milliers de personnes réclament actuellement démocratie et liberté dans une multitude de pays arabes. Ces nombreuses révoltes pacifiques ont pris leur envol en Tunisie le 17 décembre lorsqu’un jeune diplômé, Mohamed Bouazizi, s’est immolé par le feu. Par la suite, ce mouvement a touché la quasi-totalité des pays du Maghreb, en plus de l’Egypte.

En tant que Fédération étudiante, sachant que c’est la jeunesse qui mène la révolte contre la dicature, la Fel-Tv ne pouvait rester indifférente. Plusieurs intervenants (Nordine Saïdi, Bichara Khader et le Mathieu Raedts) vont vous exposer leur point de vue !

Lire la suite

Charte Mondiale des Migrants

 

Charte Mondiale des Migrants

Une charte pour un monde sans murs

Proclamée à Gorée (Sénégal),

le 4 février 2011

Les personnes migrantes sont les cibles de politiques injustes. Celles-ci, au détriment des droits universellement reconnus à chaque personne humaine, font s’opposer les êtres humains, les uns aux autres en utilisant des stratégies discriminatoires, fondées sur la préférence nationale, l’appartenance ethnique, religieuse ou de genre. Ces politiques sont imposées par des systèmes conservateurs et hégémoniques, qui cherchent à maintenir leurs privilèges en exploitant la force de travail, physique et intellectuelle des migrants. Pour cela, ils utilisent les prérogatives exorbitantes permises par la puissance arbitraire de l’État Nation et du système mondial de domination hérité de la colonisation et de la déportation. Ce système est à la fois caduque, obsolète et génère des crimes contre l’humanité. C’est la raison pour laquelle il doit être aboli.

Lire la suite

Sakineh, Theresa et Oussama : la consternation sélective du gouvernement belge.

Le 2 novembre 2010, le Comité International contre la Lapidation publiait un communiqué annonçant que Sakineh Mohammadi Ashtiani devait être exécutée rapidement : «Le premier novembre, les autorités de Téhéran ont donné l’ordre de l’exécuter à la prison de Tabriz. Elle doit être exécutée ce mercredi 3 novembre». Très vite, Bernard Kouchner, le ministre français des affaires étrangères, a fait savoir que cette information était fausse et que le travail de la justice iranienne dans cette affaire n’était pas fini.

Cette information fausse allait pourtant faire la une de tous les médias dans le monde.

Lire la suite

VIDÉO : Nordine Saidi

Nordine Saidi,  sur la Palestine, l’égalité devant la précarité, la discrimination, le colonialisme belge, …
Durée 7’30 min.

L’agence de presse des minorités

Egalité : 409 signatures et Nordine Saïdi à nouveau tête de liste

Ce dimanche (09/05/2010), des militants du parti EGALITE ont tenu un stand public pour récolter des signatures d’électeurs à la sortie d’un salon de l’emploi et de la formation situé aux Halles St Géry (Bruxelles). Dans un entretien accordé à Parlemento.com, Nordine Saïdi (Egalité) a précisé que les militants avaient déjà récolté 409 signatures d’électeurs jusqu’à ce jour, qu’ils allaient encore travaillé pour recueillir les 500 signatures légalisées nécessaires pour déposer une seule liste pour les élections législatives de 2010 dans l’arrondissement de Bruxelles-Halle-Vilvoorde.

A noter que les députés régionaux Céline Delforge (ECOLO) et Ahmed El Khannouss (CDH) figurent parmi les électeurs-citoyens qui soutiennent le droit de la liste Egalité à se présenter aux élections fédérales belges du 13/06/2010.

« Nous allons tout faire pour recueillir les signatures de citoyens car nous refusons le système de parrainage par les autres partis représentés au Parlement. J’espère qu’on arrivera à recueillir ces signatures assez vite parce qu’on doit encore faire le tour des administrations communales pour les faire légaliser une par une. C’est un gros travail dont ne doivent pas se soucier les grands partis qui peuvent tranquillement faire campagne. C’est un système injuste mais notre présence aux élections est très importante même si elle est d’ordre symbolique. Egalité veut être une alternative face à ce monde politique et une alternative pour convaincre les citoyens« , estime le dirigeant d’Egalité.

 

Interpellé sur l’ambiance antipolitique dans cette campagne poussant certains électeurs vers l’abstentionnisme, Nordine Saïdi estime « irresponsable » de lancer des appels à ne pas voter. « Je comprends encore le citoyen ordinaire qui en a marre du monde politique mais j’ai beaucoup de mal à comprendre certains ‘leaders d’opinion’ entre guillemets qui militent pour le boycott ou l’abstentionnisme. Le 14 juin, au lendemain des élections, il ne faudra pas venir critiquer les nouveaux élus puisque vous n’avez rien fait pour que d’autres puissent siéger« , précise-t-il.

Dévoilant également brièvement la composition de la liste, Nordine Saïdi a confirmé qu’il sera tête de liste « suivi par 3 femmes » et que le parti consulte encore de potentiels candidats. Parmi les transferts de choc du parti, le nom du journaliste-réalisateur indépendant Chris Den Hond (membre de la Ligue Communiste Révolutionnaire – LCR) comme probable candidat.

Effectifs                                                Suppléants
1 Nordine SAÏDI                               1 Nadia BOUMAZOUGHE

2 Farida AARRASS                          2 Luk VERVAET

3 Nadine ROSA-ROSSO                  3 Nordine SAIDI

4 Nadia BOUMAZOUGHE             4 Lirije HAJDINAJ

5 Amina AMADEL                           5 Fatima Zohra HDIDOUAN

6 Lirije HAJDINAJ                         6 Amina AMADEL

7 Fatima Zohra HDIDOUAN       7 Farida AARRASS

8 Najet SAOUDI                               8 William VAN DUFFEL

9 Fatima HAMYANI                      9 Ussama DAHNIN

10 Kaman KHALIFA                     10 Mustafa DAHNIN

11 Luk VERVAET

12 William VAN DUFFEL

13 Chris DEN HOND

14 Mustafa DAHNIN

15 Anthony ERTVELDT

16 USSAMA DAHNIN

17 Daniel VANHOVE

18 Richard DELVAUX

Mohamed Binyam, détenu à Guantanamo, torturé au Maroc

par Luk Vervaet
J’ai rencontré Mohamed Binyam à Londres, le 30 juillet 2009, lors d’une conférence de presse.
Il y parlait pour la première fois en public depuis sa sortie de Guantanamo, le 23 février 2009. Mohamed et quatre autres ex-détenus de Guantanamo(1) y ont lancé le « Guantanamo Justice Centre » (www.gitmojusticecentre.com). Ce centre disposera d’un siège central à Genève et d’une maison à Londres. Il a été mis sur pied « par des ex-détenus de Guantanamo, pour les (ex-)détenus, parce qe nous avons compris que seules les personnes qui ont souffert de la même manière peuvent se comprendre et s’entraider ». Le « Guantanamo Justice Centre » poursuit trois objectifs.

Lire la suite

Contre la politique d’extradition du gouvernement belge

18 juillet 2009 Appel urgent d’Égalité contre la politique d’extradition du gouvernement belge

Le 3 juillet dernier, Égalité a organisé une conférence intitulée : « Extradition et lois antiterroristes : deux femmes parlent ! ». Égalité s’est ainsi joint au mouvement international en cours contre les extraditions.
Ces dix dernières années, au nom de « la guerre internationale contre la terreur », les États-Unis et l’Europe ont développé un système de justice parallèle à celui d’un État de droit. Cette justice parallèle introduit une série de nouveaux crimes, un système de détention spéciale pour les détenus soupçonnés de terrorisme et la menace d’extradition ou de déportation vers des pays pratiquant la torture et/ou la peine de mort.
Cette justice parallèle et ces pratiques constituent une violation de la Convention européenne des Droits de l’Homme, du Pacte international relatif aux Droits civils et politiques et de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
Le gouvernement belge s’est non seulement pleinement engagé dans la guerre en Afghanistan mais a aussi adopté une politique d’extradition de détenus soupçonnés de terrorisme, y compris de nationalité belge, vers des pays qui bafouent les conventions déjà mentionnées.
Égalité demande la non-extradition vers le Maroc d’Ali Aarrass, Belge détenu en Espagne, et sa libération immédiate.

Lire la suite

Le statut précaire des Marocains de Belgique

L’étude réalisée par la Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec l’Université de Rabat, auprès de la population d’origine marocaine vivant en Belgique souligne la précarité de leur statut socio-économique. L’identité religieuse l’emporte sur toutes les autres.

Lire la suite